POLITIQUE
22/12/2017 14:49 EST | Actualisé 22/12/2017 14:54 EST

Ottawa cumulait un déficit budgétaire de 6,3 milliards $

Les dépenses du gouvernement fédéral continuent de diminuer par rapport à celles de l'an dernier.

Getty Images

Les dépenses du gouvernement fédéral continuent de diminuer par rapport à celles de l'an dernier, et son déficit n'a atteint en octobre que le cinquième de ce qu'il était au même mois l'an dernier.

Entre les mois d'avril à octobre de l'exercice financier 2016-17, les libéraux ont cumulé un déficit de 6,3 milliards $, comparativement à un déficit de 9,3 milliards $ pour la même période de l'exercice 2015-16.

En octobre seulement, Ottawa a vu son déficit budgétaire se chiffrer à 300 millions $, ce qui se comparait à un déficit de 1,5 milliard $ pour le mois d'octobre 2016.

Selon la Revue financière du ministère des Finances, les revenus du gouvernement pour la période d'avril à octobre ont grimpé de 7,9 milliards $ à 171,8 milliards $, une progression de 4,8 pour cent par rapport à l'an dernier.

Les rentrées d'impôts sur le revenu des particuliers et des entreprises ont grimpé de 5,4 pour cent et 8,7 pour cent respectivement. Les revenus d'impôts des non-résidents ont augmenté de 23,3 pour cent. Les taxes et droits d'accise ont rapporté des revenus en hausse de 9,2 pour cent, tandis que les rentrées de TPS ont progressé de 12,3 pour cent.

Les dépenses des programmes ont grimpé de 5,4 milliards $, soit 3,4 pour cent, pour atteindre 164,2 milliards $.

Les frais de la dette publique ont diminué de 600 millions $, soit 4,1 pour cent, à 13,9 milliards $, essentiellement en raison de la baisse du taux d'intérêt effectif moyen.

Dans sa mise à jour économique de l'automne, le gouvernement a projeté un déficit budgétaire pour l'exercice en cours de 18,4 milliards $, en baisse par rapport à celui de 25,5 milliards $ prévus dans son budget de mars.

Pour le prochain exercice financier qui débutera en avril 2018, les libéraux tablent maintenant sur un déficit budgétaire de 15,6 milliards $, par rapport à une projection de 24,4 milliards $ dans le budget du printemps.