NOUVELLES
21/12/2017 14:50 EST | Actualisé 21/12/2017 15:28 EST

On en sait plus sur le décès de la Gatinoise au Mexique

«Il faut arrêter de penser que les tragédies n'arrivent qu'aux autres. On sait jamais quand la mort va frapper et où elle va frapper.», a déclaré la belle-mère de la victime.

STEPHANIE HORWOOD/FACEBOOK

La Canadienne qui a perdu la vie dans l'accident d'autocar survenu mardi dans la péninsule du Yucatan, au Mexique, était une résidante de Gatineau, selon les informations obtenues par La Presse canadienne.

Stephanie Horwood, âgée de 42 ans, était originaire de Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Elle se trouvait au Mexique avec son conjoint et leurs deux filles, âgées de 9 et 11 ans. Tous trois ont été blessés dans l'accident, a mentionné la belle-mère de Mme Horwood, Carole Pommet Reinthaler, en entrevue avec La Presse canadienne, mercredi.

C'est son fils qui l'a appelée pour lui annoncer la terrible nouvelle.

«Il a de la difficulté à accepter qu'il ne verra plus sa conjointe. Pour lui, c'est inimaginable qu'elle soit morte si jeune dans un tel accident», mentionne Mme Pommet Reinthaler.

Son fils, qui a subi des points de suture à la jambe, et ses deux petites-filles, qui ont été blessées plus légèrement, seront de retour à Gatineau jeudi soir.

La dépouille de Mme Horwood sera conduite à Terre-Neuve, puis ses cendres seront ramenées à Gatineau.

Selon Mme Pommet Reinthaler, deux cérémonies funéraires se tiendront, l'une à Saint-Jean, à Terre-Neuve, et l'autre à Gatineau.

«Je suis complètement dévastée, soupire Mme Pommet Reinthaler. Je n'y crois pas encore qu'elle est décédée. C'est difficile à accepter, mais on n'a pas le choix de vivre avec une douleur comme ça.»

«Il faut arrêter de penser que les tragédies n'arrivent qu'aux autres. On sait jamais quand la mort va frapper et où elle va frapper.»Carole Pommet Reinthaler, la belle-mère de Mme Horwood.

«Il faut arrêter de penser que les tragédies n'arrivent qu'aux autres. On sait jamais quand la mort va frapper et où elle va frapper.»

Affaires mondiales Canada avait confirmé mercredi qu'un citoyen canadien avait péri dans l'accident, sans toutefois fournir de détails sur l'identité de la victime, évoquant la Loi sur la protection des renseignements personnels.

L'accident aurait été causé par la négligence du conducteur et un possible excès de vitesse, d'après l'enquête préliminaire des autorités mexicaines.

Le procureur de l'État de Quintana Roo, Miguel Angel Pech Cen, a expliqué mercredi que le conducteur avait tenté de ramener l'autocar sur la chaussée étroite, mais que cela avait causé le renversement du véhicule, qui a percuté un arbre et la végétation en bordure de la route.

Le conducteur, qui fait partie des 20 personnes blessées dans l'accident, a été arrêté par les autorités.

Les autres personnes ayant perdu la vie dans l'accident sont huit Américains, deux Suédois et un Mexicain.

L'autocar transportait des touristes étrangers qui se rendaient aux ruines mayas de Chacchoben, à environ 175 kilomètres au sud de Tulum, lorsqu'il s'est renversé.

L'entreprise de croisières Royal Caribbean a écrit dans un communiqué que des passagers de deux de ses bateaux, le «Celebrity Equinox» et le «Serenade of the Seas», étaient impliqués dans l'accident.