BIEN-ÊTRE
21/12/2017 13:28 EST | Actualisé 21/12/2017 13:33 EST

Prendre une retraite anticipée pourrait vous tuer, selon une étude

Les hommes, en particulier, sont plus susceptibles de mourir s'ils prennent leur retraite tôt.

Cecilie_Arcurs via Getty Images

Si l'envie de prendre une retraite anticipée vous titille, vous voudrez peut-être lire ceci en premier: une nouvelle étude a trouvé un lien entre l'abandon précoce du travail et un risque accru de décès, en particulier chez les hommes.

Les chercheurs Maria Fitzpatrick de Cornell University et Timothy Moore de l'Université de Melbourne ont constaté un impact «immédiat, négatif» à court terme sur la mortalité des résidents américains le mois où ils atteignent l'âge de 62 ans.

L'étude a révélé une augmentation statistiquement significative de 2% du taux de mortalité chez les hommes âgés de 62 ans, avec une augmentation plus faible de 1% pour les femmes, suggérant un risque élevé de décès cette année par rapport aux autres années.

L'étude estime que, parmi les hommes qui prennent leur retraite lorsqu'ils commencent à toucher la sécurité sociale à l'âge de 62 ans, il peut y avoir une augmentation de 20% du taux de mortalité.

Mais ce n'est pas la collecte des contrôles de sécurité sociale qui augmente les chances de la mort; l'étude a plutôt trouvé un lien entre la retraite elle-même et les changements qui l'accompagnent.

« Notre étude fournit des preuves que, pour un grand groupe de travailleurs aux États-Unis, la retraite peut avoir une relation négative immédiate [avec la mortalité]", indique le rapport.

Dans une entrevue avec le HuffPost Canada, Fitzpatrick a suggéré que l'impact est plus grand sur les hommes parce que « ce que signifie prendre sa retraite est différent pour les femmes et les hommes, et cela était particulièrement vrai historiquement ... La santé mentale des hommes était plus étroitement liée à leurs emplois, alors peut-être que le fait de prendre sa retraite a un effet différent sur les hommes que sur les femmes ».

L'étude note que les personnes qui prennent leur retraite prématurément souffrent d'une moins bonne santé que celles qui travaillent plus longtemps, mais même ainsi, ces personnes connaissent un risque accru de décès à 62 ans, selon l'étude.

« Même s'ils étaient en mauvaise santé, ils auraient vécu plus longtemps s'ils n'avaient pas pris leur retraite », a déclaré Fitzpatrick.

Mais Fitzpatrick dit qu'il est impossible d'estimer le «bon» âge pour prendre sa retraite, parce qu'on ne sait pas trop. Encourager les gens à rester sur le marché du travail peut sauver la vie de certains, mais forcer les gens à travailler plus longtemps pourrait avoir d'autres effets néfastes.

« Avec ces données, nous savons que ces gens ont un risque accru de mourir à la retraite, mais ce que nous ne savons pas, c'est combien il est difficile de continuer à travailler. Si c'est vraiment très difficile de continuer à travailler, ça peut aussi être très mauvais pour eux. »

Fitzpatrick dit si vous choisissez de prendre une retraite anticipée, assurez-vous que votre santé est l'un de vos domaines d'intérêt.

« La réponse pourrait être de ne pas prendre sa retraite à 62 ans, mais si [certaines personnes] prennent une retraite anticipée, ils devraient faire plus attention à leur santé. »

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.