NOUVELLES
19/12/2017 12:20 EST | Actualisé 19/12/2017 12:21 EST

Un réseau spécialisé dans les introductions par effraction et vols démantelé après 130 infractions

Les sept suspects oeuvraient à Montréal depuis juin 2016.

sestovic via Getty Images

Sept suspects d'origine latino-américaine ont été arrêtés par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour une série de pas moins de 130 introductions par effraction et vols commis depuis juin 2016.

Le SPVM assure par voie de communiqué «avoir porté un dur coup à cette organisation criminelle structurée».

Les méfaits se sont déroulés principalement dans les quartiers du sud, du nord et de l'ouest de l'île. Les premiers éléments d'enquêtes ont permis aux policiers de relier les événements entre eux ainsi que de cibler les auteurs de ces crimes.

Au total, 9 perquisitions et 12 arrestations ont été effectuées à Montréal, Boucherville et Laval. De plus, certains des suspects arrêtés ont pu être reliés à un spectaculaire vol de camion de transport de valeurs dans la région de Toronto.

Les têtes dirigeantes du réseau, indique le SPVM, faisaient fréquemment appel à des individus au statut précaire au Canada, soit des visiteurs étrangers par exemple, afin de commettre les vols.

Parmi les 12 personnes arrêtées, sept d'entre elles ont récemment comparu au palais de justice de Montréal, soit Mario Stephano Guillerno Astudillo Olivares, 26 ans, Hans Leonardo Llanquinao Gonzalez, 37 ans, Carlos Mendez, 40 ans, Enrique Felipe Mendez, 24 ans, Luis Tito Parades Pinedo, 51 ans, Simon Perez, 50 ans, et Hugo David Ruiz Santibanez, 41 ans. Les suspects font face à des chefs d'accusations divers, dont introductions par effraction, vols de plus de 5000 $ et complot.

Par ailleurs, dans un autre dossier d'introduction par effraction, Simon Perez, 50 ans, a été arrêté pour un vol survenu dans le secteur d'Outremont en août dernier. Après cinq perquisitions, les enquêteurs ont récupéré une bonne partie des articles volés, dont des articles sportifs de grande valeur. Le SPVM demande de ne pas offrir de récompense pour récupérer des biens volés, car les victimes se placent en danger.

Les suspects:

SPVM
Mario Stephano Guillerno

SPVM
Hans Leonardo Lianquinao

SPVM
Enrique Felipe Mendez

SPVM
Hugo David Ruiz

SPVM
Luis Parades Pinedo

SPVM
Carlos Mendez

SPVM
Simon Perez