NOUVELLES
15/12/2017 20:06 EST | Actualisé 15/12/2017 20:08 EST

Une femme qui boit est-elle admissible à une greffe du foie ?

La jeune femme pourrait finalement être inscrite sur une liste d'attente pour un don d'organe même si elle n'a pas renoncé à l'alcool pendant au moins six mois.

blueclue

Une jeune Inuite qui souffre d'une insuffisance hépatique grave pourrait finalement être inscrite sur une liste d'attente pour un don d'organe même si elle n'a pas renoncé à l'alcool pendant au moins six mois.

Les médecins avaient plus tôt annoncé à Delilah Saunders qu'elle ne pourrait pas être inscrite sur la liste d'attente en Ontario parce qu'elle n'avait pas été sobre depuis six mois. Sa famille, au Labrador, avait alors lancé une campagne pour faire annuler cette décision.

Le frère de cette militante pour les droits des Autochtones a finalement indiqué que Mme Saunders avait été transférée jeudi soir de l'Hôpital d'Ottawa vers un établissement du Centre hospitalier universitaire de Toronto, où son dossier est évalué.

Garrett Saunders a indiqué que sa soeur Delilah semblait prendre un peu de mieux et que les médecins évaluent aussi la capacité de son foie à se rétablir.

La femme de 26 ans avait été admise à l'Hôpital d'Ottawa samedi dernier pour une insuffisance hépatique grave.

Les spécialistes de la transplantation ont soutenu que la politique d'abstinence d'alcool pendant six mois est généralement reconnue dans le milieu médical, notamment parce que selon des recherches, certains greffés du foie recommenceraient à boire après la transplantation.