NOUVELLES
14/12/2017 12:03 EST | Actualisé 14/12/2017 12:13 EST

Un avenir plus qu’incertain pour la Formule E

Qu’arrivera-t-il de la course de Formule E, projet chéri de l’ex-maire de Montréal Denis Coderre?

Getty Images

Qu'arrivera-t-il de la course de Formule E, projet chéri de l'ex-maire de Montréal Denis Coderre? Alors que des doutes sont soulevés sur les finances de l'organisme promoteur, la Société du parc Jean-Drapeau confirme que la course ne se tiendra pas sur le circuit Gilles-Villeneuve.

Selon ce que rapporte Radio-Canada, l'organisme Montréal c'est électrique (MCE) doit plusieurs millions de dollars au circuit de courses de voitures électriques organisé par la Fédération internationale de l'automobile (FIA). Les états financiers seront présentés au cours des prochains jours.

La Ville de Montréal a déjà versé 24 M$ MCE, en plus de lui accorder une marge de crédit de 10 M$. Toutes ces sommes seraient déjà dépensées. Le ministère des Affaires municipales a également transmis deux subventions totalisant 1,5 M$.

MCE est un organisme à but non lucratif créé par la Ville dont le but principal est de présenter la course. La demande d'entrevue du HuffPost Québec a été déclinée.

Cette nouvelle arrive alors que le seul commanditaire privé d'envergure, Hydro-Québec, réévalue la pertinence de sa commandite de 850 000$. Une décision sera prise à ce sujet au cours des prochains jours, confirme la société d'État.

Définitivement pas sur le circuit Gilles-Villeneuve

Parallèlement, la Ville devra mettre une croix sur le circuit Gilles-Villeneuve si elle veut continuer à présenter la course de Formule E.

«Nous avons rencontré la Ville à ce sujet et, pour 2018, c'est impossible. On va être en chantier à partir du 1er juillet et il y a des événements habituellement tenus sur l'île Sainte-Hélène qui sont transférés à l'île Notre-Dame à cause des travaux pour le nouvel amphithéâtre», indique Ronald Cyr, directeur général de la Société du parc Jean-Drapeau.

Rappelons que des travaux pour remplacer les paddocks du circuit Gilles-Villeneuve seront entamés dès juillet 2018, soit quelques semaines après la fin du Grand Prix du Canada en Formule 1 et quelques jours avant la date prévue de la Formule E. Ces travaux s'échelonneront jusqu'au printemps 2019.

En campagne électorale, la mairesse Valérie Plante avait promis de déménager la course au circuit Gilles-Villeneuve. Elle a ensuite ouvert les possibilités en disant que la course ne se tiendrait pas dans un secteur résidentiel.

Au cabinet de la mairesse, on indique que la Ville aura bientôt «tous les éléments en main pour prendre une décision» sur l'avenir de la course de Formule E et divulguer les chiffres au public.