NOUVELLES
14/12/2017 12:24 EST | Actualisé 14/12/2017 12:25 EST

Le SPVM à la recherche de victimes de cette jeune femme

Elle a pu leurrer plusieurs personnes d'âge mineur sur le web alors qu'elle résidait dans l'ouest de Montréal.

La police de Montréal croit qu'une jeune femme arrêtée mardi dernier à Harrowsmith près de Kingston, en Ontario, a pu leurrer plusieurs personnes d'âge mineur sur le web.

Tanisha Samuels, 20 ans, faisait l'objet d'un mandat d'arrestation pour des infractions de leurre, de rendre accessible du matériel sexuellement explicite à une personne âgée de moins de 14 ans, d'incitation à des contacts sexuels, d'accéder, de produire et de posséder de la pornographie juvénile.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) croit qu'elle a commis ces infractions l'été dernier dans l'ouest de Montréal alors qu'elle y résidait. Elle aurait ciblé des jeunes filles du 1er cycle du secondaire.

SPVM

Tanisha Samuels est entrée en contact avec une jeune victime en personnifiant un garçon de 15 ans du nom de Sam Jonhson. Lors des conversations électroniques, elle a commis plusieurs infractions en demandant à la victime de faire des vidéos et des photos à caractères sexuels.

Elle aurait utilisé les pseudonymes Sam Jonhson sur la plateforme Instagram, Tanishasamuels1997?gmail.com sur Imessage et Mattix iesha crip gang sur la plateforme Facebook messenger.

La suspecte a comparu au tribunal mercredi après-midi, à Montréal. Elle doit y revenir ce jeudi pour son enquête sur remise en liberté.

Tanisha Samuels mesure 1m73 et pèse 63 kg. Elle avait le dessus des cheveux frisés teints blonds lors des infractions.

Toute personne qui aurait été victime de Tanisha Samuels ou qui connaît une victime possible est invitée à déposer une plainte.