NOUVELLES
14/12/2017 14:16 EST | Actualisé 15/12/2017 02:40 EST

La «neutralité d'internet» n'existe plus aux États-Unis à la suite du vote de la Commission des communications américaine

Les fournisseurs internet ont maintenant le champ libre.

La Commission fédérale des communications (FCC) aux États-Unis a voté pour l'élimination des règles de «neutralité d'internet» qui garantissaient un accès égal à internet pour tous.

Les commissaires démocrates de l'agence ont été les voix dissidentes dans ce vote remporté à trois contre deux, jeudi.

Les nouvelles règles de la FCC pourraient se traduire par d'importants changements dans la façon dont les Américains utilisent internet.

L'agence a ainsi éliminé les règles interdisant à des entreprises comme Comcast, AT&T et Verizon de faire preuve de favoritisme envers certains sites ou applications.

Par conséquent, ces entreprises auront le champ libre pour bloquer l'accès aux applications de leurs rivaux, ralentir les services concurrents ou offrir un accès plus rapide aux entreprises qui acceptent de payer. Elles n'auront qu'à publier leurs politiques en ligne ou en aviser la FCC.

L'industrie a promis que l'expérience web n'allait pas changer pour la population, ce qui n'empêche pas de nombreux Américains de craindre que les entreprises de câblodistribution et de téléphonie puissent contrôler ce qu'ils voient et font en ligne.

Des défenseurs de la neutralité d'internet prévoient déjà se tourner vers les tribunaux pour contester la décision. Certains démocrates espèrent par ailleurs pouvoir profiter de ce mécontentement public lors des élections de mi-mandat, en 2018.