NOUVELLES
13/12/2017 17:32 EST | Actualisé 13/12/2017 17:32 EST

La pilule abortive sera disponible au Québec dès le 15 décembre

Un guide de bonnes pratiques à l'intention des professionnels de la santé a concernant l'utilisation de la pilule a été publié mercredi.

George Frey / Reuters

La pilule abortive sera finalement disponible au Québec, et payée par le régime d'assurance maladie, à compter du 15 décembre.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, en a fait l'annonce, mercredi, au cours d'une conférence de presse à l'Assemblée nationale.

À la suite de discussions avec le Collège des médecins et l'Ordre des pharmaciens, le ministre a indiqué que le médicament Myfegymiso pourra être offert dans les neuf premières semaines de grossesse (63 jours) seulement. Un guide de bonnes pratiques à l'intention des professionnels de la santé a d'ailleurs été publié mercredi.

Il ne faut pas confondre la pilule abortive avec la pilule du lendemain. Comme il s'agit d'un avortement pharmacologique, la pilule abortive nécessite une prescription d'un médecin et un suivi médical parce qu'il peut s'ensuivre des complications et des saignements plus importants.

M. Barrette évalue le coût de cette mesure à 500 000 $, mais anticipe que la dépense sera compensée par une économie équivalente à la réduction du nombre d'avortements chirurgicaux.

Le Myfegymiso a été approuvé par Santé Canada en 2015.