DIVERTISSEMENT

Les techniques abusives du chorégraphe Steve Bolton dénoncées

Plusieurs danseurs avec lesquels il a collaboré disent avoir vécu de l'abus psychologique, et parfois physique.

12/12/2017 13:51 EST | Actualisé 12/12/2017 13:51 EST
Facebook/Steve Bolton

L'un des chorégraphes les plus influents du Québec est visé par plus d'une dizaine de plaintes dénonçant ses techniques pédagogiques apparemment abusives. Dans un long reportage publié dans La Presse ce matin, plusieurs danseurs avec lesquels il a collaboré ont raconté avoir vécu de l'abus psychologique et parfois même physique de la part de Steve Bolton.

«Il y avait un numéro qui n'était pas encore terminé, qu'il changeait sans cesse. C'était difficile de le suivre. Une des danseuses a exprimé son incompréhension et il a commencé à lui crier : «Arrête de parler», à répétition, en haussant le ton. Elle s'est mise à pleurer et il lui a crié : «Vas-y, pleure». Elle a fondu en larmes. Un des gars s'est interposé et Steve est parti fâché en plein milieu. La pire chose que tu peux faire dans ces cas-là, c'est d'intervenir, car ça veut dire que tu n'es pas du côté de Steve», raconte un danseur ayant requis l'anonymat par peur de représailles.

«Il a commencé par me rabaisser verbalement tout en me faisant refaire le même mouvement encore et encore. J'étais épuisée et je n'y arrivais plus. Il a pris ma hanche et a commencé à frapper dessus à répétition à coups de poings et de doigts en criant : «Sais-tu ce que c'est qu'une hanche? Je t'ai dit de ne pas la mettre par terre! Tu la sens, là?» Je ne sentais plus ma jambe. Le lendemain, lorsque je lui ai montré le bleu qu'il m'avait fait, il m'a dit : «Good!»», se rappelle Marie-Ève Gingras, une danseuse qui a fait partie de sa troupe Blueprint Cru en 2012. Cet événement aurait été corroboré par au moins trois autres témoins.

En entrevue avec La Presse, Steve Bolton s'est dit victime d'une vendetta de la part de l'UDA, de danseurs et de chorégraphes concurrents ainsi que certaines de ses ex-copines. Bien qu'il reconnaisse avoir été un chorégraphe exigeant par le passé, il dit que ses techniques pédagogiques ont changé après son deuxième passage à l'émission America's Best Dance Crew, en 2012.

La réputation de Steve Bolton a précédé son passage à l'émission America's Best Dance Crew, avec sa troupe de danse Blueprint Cru. Il a par la suite été juge à l'émission So You Think You Can Dance, puis a travaillé comme chorégraphe sur les adaptations sur scène de Footloose et Mary Poppins. Le danseur a récemment été annoncé comme l'un des maîtres de Révolution, la nouvelle compétition de danse qui sera diffusée à l'automne sur les ondes de TVA. Mais suivant ces dénonciations, Steve Bolton s'est finalement retiré du projet.

Pour plus de nouvelles de stars, rendez-vous sur HollywoodPQ.

À voir également :