NOUVELLES
12/12/2017 17:22 EST | Actualisé 12/12/2017 17:26 EST

Le pape appelle les croyants d'Amérique latine à célébrer leur diversité

Affirmant que le visage de l'Église catholique est autochtone, métis et afro-américain.

POOL New / Reuters

Le pape François a appelé les catholiques de l'Amérique latine et des Caraïbes à célébrer et à défendre leur diversité, affirmant que le visage de l'Église catholique est autochtone, métis et afro-américain.

Le souverain pontife a célébré une messe spéciale, mardi, pour souligner la fête consacrée à la Vierge de Guadalupe, une vierge à la peau foncée qui serait apparue devant un jeune paysan autochtone du Mexique en 1531. Le culte de la Vierge de Guadalupe est très important pour les catholiques de l'Amérique latine, et notamment pour le pape François, originaire de l'Argentine.

Dans son homélie, le pape a déclaré que les autochtones, les femmes, les paysans, les migrants et les personnes sans emploi en Amérique latine n'étaient souvent pas traités avec la dignité qu'ils méritent. Il a appelé les croyants de la région à non seulement à célébrer leur diversité culturelle, mais aussi à la «défendre vaillamment» contre l'homogénéisation.

Il a ajouté que l'Église catholique voulait apprendre à être «une Église avec un visage métis, indigène et afro-américain».

Pendant ce temps, à Mexico, des milliers de pèlerins convergeaient vers la basilique Notre-Dame-de-Guadalupe pour souligner la fête de la sainte patronne du Mexique.

Chaque année le 12 décembre, des milliers de croyants font le voyage à vélo, à pied, en autobus ou en camion pour se recueillir devant une image de la Vierge de Guadalupe. Certains pèlerins arrivent parfois des jours à l'avance et dorment dans la rue en attendant leur tour pour voir l'image de la Vierge.

L'événement de mardi a toutefois été assombri par la mort de 11 personnes tuées dans un accident sur une autoroute de l'État de Puebla alors qu'elles revenaient de la basilique. Treize personnes ont aussi été blessées.

VOIR AUSSI: