POLITIQUE
11/12/2017 09:59 EST | Actualisé 11/12/2017 09:59 EST

Les ministres des Finances se rencontrent à Ottawa

La gestion des revenus du cannabis est à l'ordre du jour.

Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, se dit prêt à faire preuve de flexibilité pour le partage des revenus de la taxe d'accises sur la marijuana, tandis que ses homologues provinciaux espèrent repartir avec une entente.

Ils sont réunis à Ottawa lundi pour leur rencontre bisannuelle. Le partage des revenus générés par la légalisation de la marijuana risque d'accaparer une bonne partie des discussions.

Les provinces et territoires estiment que l'essentiel de ces revenus leur appartient puisqu'ils devront éponger la plus grande partie des coûts associés à la légalisation, notamment en ce qui concerne les forces de l'ordre, l'achalandage des tribunaux, la sécurité sur les routes et les campagnes de sensibilisation du public.

Ottawa avait d'abord offert un partage équivalent des revenus de cette taxe, mais semble maintenant disposé à l'augmenter. M. Morneau insiste qu'une part de cet argent devrait être remis par les provinces aux municipalités qui réclament elles aussi leur juste part.

Le ministre québécois des Finances, Carlos Leitao, et son homologue du Manitoba ont affirmé à leur arrivée lundi que c'est aux provinces de négocier avec leurs municipalités et non à Ottawa de s'en mêler.