POLITIQUE
10/12/2017 08:42 EST | Actualisé 10/12/2017 08:44 EST

Sommet des ministres des Finances: les revenus de la vente du «pot» au menu

Les ministres provinciaux des Finances auraient discuté de la formule de partage qui serait équitable entre Ottawa et les provinces.

Getty Images/iStockphoto

Estimant avoir accompli le gros du travail pour permettre au gouvernement Trudeau de légaliser la marijuana à compter de juillet prochain, les provinces entendent réclamer la part du lion des revenus provenant des taxes qui seront imposées sur la vente de cette drogue.

Selon La Presse, c'est le message sans équivoque que livreront les ministres des Finances des provinces dès dimanche soir à leur homologue fédéral, Bill Morneau, durant leur rencontre de deux jours à Ottawa.

Cette rencontre vise à faire le point sur l'état de santé de l'économie canadienne et à discuter de plusieurs dossiers en suspens, dont le partage entre les deux ordres de gouvernement des taxes qui seront imposées sur la vente de la marijuana.

Avant même de rencontrer le grand argentier du pays, les ministres provinciaux des Finances auraient pris soin de discuter abondamment de la formule de partage qui serait équitable entre Ottawa et les provinces. Ces dernières entendent faire front commun.

La proposition du gouvernement fédéral d'un partage égal des revenus tirés des taxes sur la marijuana est carrément inacceptable, a indiqué à La Presse une source au gouvernement du Québec qui a requis l'anonymat.

Pour l'heure, la stratégie des provinces est d'éviter d'avancer une formule précise, pour forcer Ottawa à ouvrir davantage son jeu. Mais certaines provinces, dont le Nouveau-Brunswick, croient qu'un partage permettant aux provinces d'obtenir 80 % des revenus serait une formule équitable.

À voir aussi: