BIEN-ÊTRE
09/12/2017 09:37 EST | Actualisé 09/12/2017 09:38 EST

Décès du couturier brésilien Ocimar Versolato, à 56 ans

Il a subi un accident vasculaire cérébral.

Bertrand Rindoff Petroff via Getty Images
Ocimar Versolato et Betty Lagardère.

Le couturier italo-brésilien Ocimar Versolato est mort à l'âge de 56 ans, à Sao Paulo, a indiqué samedi à l'AFP l'hôpital où est décédé ce créateur, qui a notamment travaillé chez Lanvin dans les années 90.

Sa nièce a expliqué à plusieurs médias brésiliens qu'il était mort vendredi dans l'après-midi d'un accident vasculaire cérébral (AVC).

Fils d'émigrés italiens né à Sao Bernardo do Campo, une ville industrielle près de Sao Paulo, la capitale économique du Brésil, Ocimar Versolato est arrivé à Paris en 1987, pour suivre des cours au studio Berçot.

Après avoir travaillé quatre ans avec Hervé Léger, il ouvre sa propre griffe en 1993.

Adulé de nombreuses top-models pour ses robes voluptueuses, il a par la suite signé quatre collections pour la Maison Lanvin, en 1996 et 1997.

Au Brésil, il a aussi créé les costumes de scène du chanteur Ney Matogrosso et du célèbre film Tieta do Agreste, avec Sonia Braga dans le rôle titre.

En 2003, le couturier a créé les t-shirts officiels de la grande campagne "Fome Zero", lancée par le gouvernement du président de gauche Luiz Inacio Lula da Silva (2003-2010) pour tenter d'éradiquer la faim au Brésil.

En 2005, son livre "Vestido em Chamas" ("La robe en feu" en portugais) a entraîné une vive polémique pour ses révélations sulfureuses sur le monde de la mode, visant notamment la top-model allemande Claudia Schiffer.