NOUVELLES
08/12/2017 10:50 EST | Actualisé 08/12/2017 10:50 EST

Le premier ministre du Manitoba fait un commentaire sur les talons hauts d'une femme

«Il doit des excuses à cette femme et j'irai jusqu'à dire qu'il doit des excuses à toutes les femmes manitobaines.»

Le premier ministre du Manitoba Brian Pallister fait l'objet de critiques après qu'il eut commenté l'apparence physique de la présidente de la Chambre de commerce de Winnipeg.

Avant de prononcer un discours sur l'état de la province, jeudi, M. Pallister s'est laissé aller à quelques commentaires sur Johanna Hurme, une architecte renommée.

«J'aimerais remercier Johanna de s'être mise sur son trente et un. Je voudrais la remercier d'avoir mis des talons hauts. J'ai remarqué qu'ils sont hauts d'un pied», a lancé le premier ministre devant une audience composée de gens d'affaires.

Mme Hurme est présidente de la Chambre de commerce depuis le mois d'octobre. Lorsqu'elle a été nommée à ce poste prestigieux, son parcours avait été encensé.

Mme Hurme a notamment cofondé une entreprise à Winnipeg et a enseigné le design à la faculté Daniels d'architecture de l'Université de Toronto.

La porte-parole du NPD du Manitoba pour la condition féminine et la justice, Nahanni Fontaine, a déclaré que le premier ministre Pallister devrait célébrer les accomplissements des femmes plutôt que de commenter leur apparence physique.

«C'est très préoccupant et extrêmement décevant — je m'attends à plus de la part du premier ministre du Manitoba», a-t-elle stipulé. «Ce genre de commentaires à l'égard d'une femme ne sont jamais appropriés, jamais.»

«Il doit des excuses à cette femme et j'irai jusqu'à dire qu'il doit des excuses à toutes les femmes manitobaines.»

Jeudi soir, M. Pallister a publié une déclaration pour expliquer son faux pas.

«Je veux revenir sur les commentaires que j'ai faits au sujet de Johanna Hurme — une femme pour laquelle j'ai la plus grande estime et le plus grand respect — au début de mon discours à la Chambre de commerce de Winnipeg », a-t-il écrit dans un courriel.

«Puisque je suis grand, je suis particulièrement conscient de ma taille et je fais souvent des commentaires légers sur le fait que je suis plus grand que les gens autour de moi. J'ai fait une allusion étrange aux talons hauts de Johanna dans ce contexte. Je peux comprendre comment cela peut facilement être mal interprété.»

«Cela n'a jamais été mon intention et je ne voulais en aucun cas offenser Johanna.»

Mme Hurme n'était pas disponible dans l'immédiat pour commenter la situation.