NOUVELLES

Le Canada garde son ambassade à Tel-Aviv

Pour le gouvernement libéral canadien, le statut de la ville de Jérusalem doit être défini par un accord de paix entre les parties.

07/12/2017 10:26 EST | Actualisé il y a 10 heures
Akhtar Soomro / Reuters

Le Premier ministre Justin Trudeau a affirmé jeudi que l'ambassade du Canada en Israël resterait à Tel-Aviv, marquant son désaccord avec le président américain Donald Trump qui a annoncé la veille le transfert à Jérusalem de son ambassade.

"Nous ne déménagerons pas notre ambassade de Tel-Aviv", a déclaré Justin Trudeau aux télévisions canadiennes en marge d'un déplacement officiel en Chine.

Le chef du gouvernement a réaffirmé la position intangible du Canada, indépendamment de la présence des conservateurs ou des libéraux au pouvoir, d'encourager la création d'un Etat palestinien à côté d'un Etat israélien.

Pour le gouvernement libéral canadien, le statut de la ville de Jérusalem doit être défini par un accord de paix entre les parties.

"La question du statut de Jérusalem ne peut être résolue que dans le cadre d'un règlement général du conflit israélo-palestinien", avait ainsi rappelé mercredi Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères.

"Nous demeurons fermement engagés envers l'objectif d'une paix juste, globale et durable au Moyen-Orient qui inclut la création d'un Etat palestinien vivant côte à côte avec l'Etat d'Israël dans la paix et dans la sécurité", avait-t-elle ajouté.

La décision du président Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël a provoqué une vague de condamnations dans le monde.

À voir aussi: