POLITIQUE

L'ambassadrice du Canada pour les changements climatiques quitte son poste

La mort de son mari et la nécessité d'être présente pour ses enfants a poussé Jennifer MacIntyre à prendre cette décision.

06/12/2017 17:08 EST | Actualisé 06/12/2017 17:09 EST
Riccardo Savi via Getty Images
La ministre fédérale de l'Environnement, Catherine McKenna a indiqué que le poste serait pourvu en temps et lieu.

L'ambassadrice du Canada pour les changements climatiques, Jennifer MacIntyre, quitte ses fonctions à la suite de la mort subite de son mari.

Mme MacIntyre avait été nommée à ce poste par le premier ministre Justin Trudeau en juin.

Sur son compte Twitter, Mme MacIntyre a écrit mardi soir que son mari avait été très enthousiaste lorsqu'elle a accepté ce poste important. Mais la fonction exige des déplacements fréquents, et Mme MacIntyre estime que depuis la mort de son époux, elle doit être «plus que jamais» auprès de ses enfants.

La ministre de l'Environnement, Catherine McKenna, a salué dans un communiqué l'efficacité de Mme MacIntyre au poste d'ambassadrice du Canada pour les changements climatiques. Le poste sera pourvu en temps et lieu, a indiqué Mme McKenna, qui est en mission en Chine avec le premier ministre.

Avant d'être nommée à ce poste, Mme MacIntyre, originaire du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, avait occupé plusieurs fonctions au sein de la fonction publique fédérale. Elle avait été nommée en 2013 ambassadrice du Canada en Suisse, puis, en 2017, directrice générale par intérim de la Division des affaires multilatérales et bilatérales d'Environnement et Changement climatique Canada.

Mme MacIntyre avait été la première femme à occuper le poste d'ambassadeur du Canada en matière de changements climatiques.