NOUVELLES

L'entreprise québécoise Napec achetée pour 320 M$ par une firme américaine

L'entreprise de Drummondville compte des clients au Québec, en Ontario ainsi que dans l'est des États-Unis.

04/12/2017 13:10 EST | Actualisé 04/12/2017 13:11 EST
Digital Vision

L'entreprise québécoise Napec (TSX:NPC) passera dans le giron de la firme d'investissement américaine Oaktree Capital Management dans le cadre d'une transaction évaluée à environ 320 millions $, incluant la dette.

En vertu de l'entente annoncée lundi, une division de la société californienne offre 1,95 $ pour chaque action de Napec, ce qui constitue une prime de 35,4 pour cent par rapport au cours de clôture du titre le 1er décembre.

À la Bourse de Toronto, l'action de l'entreprise de Drummondville prenait 49 cents, ou 34,03 pour cent, en mi-journée, pour se négocier à 1,93 $.

Napec se spécialise dans la construction et l'entretien d'infrastructures comme des réseaux de transport et de distribution d'électricité, des parcs de panneaux solaires ainsi que des réseaux d'alimentation en gaz naturel.

Elle compte des clients au Québec, en Ontario ainsi que dans l'est des États-Unis.

Son président et chef de la direction, Pierre Gauthier, a estimé que cette transaction, qui est appuyée par le conseil d'administration, constitue une «occasion unique de récompenser généreusement» les actionnaires.

Selon Napec, Oaktree compte «tirer profit» de l'expertise de l'équipe de M. Gauthier. Ainsi, la firme américaine compte conserver le siège social de la société au Québec après la clôture de la transaction, prévue au premier trimestre de 2018.

Plus important actionnaire de l'entreprise avec près de 19 pour cent des actions et des bons de souscription en circulation, le Fonds de solidarité FTQ a fait savoir qu'il comptait voter en faveur de la transaction.

L'acquisition doit obtenir le feu vert des tribunaux en plus de recevoir l'appui d'au moins les deux tiers des porteurs de titres afin qu'elle puisse aller de l'avant.

Oaktree Capital Management comptait 100 milliards $ US d'actifs sous gestion en date du 30 septembre dernier. Sa division spécialisée dans l'énergie investit dans des entreprises qui évoluent dans le même secteur que Napec.