NOUVELLES

La Cour d'appel ordonne un nouveau procès pour Adèle Sorella

Elle avait été reconnue coupable en 2013 du meurtre de ses deux filles.

04/12/2017 16:00 EST | Actualisé 04/12/2017 16:00 EST
Chris Ryan

La Cour d'appel vient d'annuler les verdicts de culpabilité d'Adèle Sorella, reconnue coupable en 2013 du meurtre de ses deux filles, et ordonne un nouveau procès.

Des directives erronées données au jury par la juge Carol Cohen, de la Cour supérieure, justifient cette décision, estime la Cour d'appel. Elle tranche également que l'utilisation d'une vidéo montrant un interrogatoire policier de Mme Sorella était préjudiciable.

Au terme d'un long procès, le jury avait déterminé qu'Adèle Sorella était coupable du meurtre prémédité de ses deux filles, Amanda, 9 ans, et Sabrina, 8 ans, retrouvées mortes dans la salle de jeu de leur résidence de Laval en mars 2009.

Aucune trace de violence n'avait été détectée sur les deux dépouilles et la cause de la mort n'a jamais été établie hors de tout doute.

La Couronne soutenait qu'elles avaient été asphyxiées dans une chambre hyperbare. Adèle Sorella n'était pas à la maison lorsque les deux fillettes avaient été retrouvées par deux membres de la famille.

À l'époque, son mari, Giuseppe De Vito, était en fuite depuis l'opération Colisée qui avait décimé la mafia italienne de Montréal en 2006.