NOUVELLES

Des employés de Davie à Ottawa pour obtenir des réponses

Le chantier doit mettre à pied 800 travailleurs d'ici la fin de l'année faute de nouveau contrat.

04/12/2017 17:17 EST | Actualisé 04/12/2017 17:17 EST
PC/Jacques Boissinot
Plusieurs politiciens ont pris part à une marche soutenant Davie et ses travailleurs dimanche.

Les ministres Marc Garneau et Harjit Sajjan ont accepté lundi après-midi de rencontrer le syndicat des travailleurs du chantier maritime Davie.

Des représentants du syndicat réclamaient une rencontre avec des ministres du gouvernement Trudeau pour leur demander de corriger une injustice.

Le chantier doit mettre à pied 800 travailleurs d'ici la fin de l'année faute de nouveau contrat. Le syndicat espérait rencontrer les ministres Carla Qualtrough et Marc Garneau pour obtenir un engagement du gouvernement avant Noël.

C'est finalement le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, qui les a rencontrés en compagnie de son collègue aux Transports.

Le syndicat fait valoir que Davie a été capable de livrer le navire de ravitaillement Astérix dans les délais et en respectant le budget qui avait été fixé.

Le chantier maritime, situé à Lévis, comptait sur la construction de l'Obélix, un deuxième navire de ravitaillement, mais Ottawa a fermé la porte il y a un peu plus d'une semaine.

Avant la rencontre, le ministre des Transports, Marc Garneau, a affirmé que le gouvernement «ne peut pas créer un besoin qui n'existe pas».

Les travailleurs de Davie ont l'appui du Bloc québécois qui dénonce l'indifférence du gouvernement Trudeau. La chef bloquiste Martine Ouellet exigeait la semaine dernière que le contrat accordé au chantier maritime Irving à Halifax soit redistribué pour que Davie puisse en obtenir une partie.

Ce chantier a deux contrats pour construire six navires de patrouille et 15 navires de combat, ce qui garantit du travail à ses 1800 employés jusqu'en 2040.