NOUVELLES

Un Québécois décroche l'or au 500 mètres à la Coupe du monde de Calgary

Boisvert-Lacroix a ajouté qu'il croyait que sa performance allait être insuffisante pour grimper sur le podium.

03/12/2017 21:27 EST | Actualisé 03/12/2017 21:27 EST
Todd Korol - ISU via Getty Images

Le Québécois Alex Boisvert-Lacroix a dû patienter longuement avant de savourer sa médaille d'or au 500 mètres masculin, dimanche, lors de la Coupe du monde de patin de vitesse longue piste disputée à Calgary.

Boisvert-Lacroix a franchi la ligne d'arrivée en un temps de 34,31 secondes et il a dû regarder 14 autres patineurs, dont deux qui ont dû refaire leur chrono, tenter de le battre.

Aucun n'a réussi à le faire, permettant à Boisvert-Lacroix, de Sherbrooke, de remporter une première médaille d'or lors d'un événement de la Coupe du monde.

«J'étais nerveux quand ils traversaient la ligne d'arrivée et quand j'ai vu leur temps, je me suis dit que j'avais gagné pour vrai, a dit Boisvert-Lacroix à propos du Russe Ruslan Murashov et de l'Allemand Nico Ihlo, qui ont eu le droit de refaire leur chrono. Tout est possible. Si je peux gagner ici, pourquoi pas aux Olympiques?»

Le Sud-Coréen Cha Min Kyu a raflé la médaille d'argent tandis que le Finlandais Mika Poutala a décroché la médaille de bronze. Le chrono de Boisvert-Lacroix était seulement un centième plus lent que son meilleur en carrière.

Boisvert-Lacroix a ajouté qu'il croyait que sa performance allait être insuffisante pour grimper sur le podium.

«Pour être bien honnête, je pensais que j'allais terminer en cinquième position, a-t-il mentionné. C'était finalement suffisant. J'ai fait une belle course et je vais assurément accepter la médaille.»

Le Norvégien Allan Dahl Johansson a établi un record du monde chez les juniors au 1500 mètres, qui a été gagné par le Russe Denis Yuskov.

Âgé de 19 ans, Johansson a arrêté le chrono à 1:43,13, battant ainsi la marque du Montréalais David La Rue, qui venait d'établir un nouveau record quelques heures plus tôt, en franchissant la ligne d'arrivée en 1:44,37. Le Norvégien a terminé cinquième.

Le record de l'Américain Brian Hansen, de 1:44,45, tenait depuis décembre 2009.

Yuskov a remporté l'épreuve grâce à un temps de 1:41,33. Il a devancé les Néerlandais Koen Verweij (1:41,95) et Kjeld Nuis (1:42,27), qui ont complété le podium.

Le Canadien Vincent De Haitre a réussi le même chrono que Johansson et il s'est emparé de la sixième position. Son compatriote Denny Morrison a terminé au huitième échelon, lui qui a parcouru la distance en 1:43,28.

«Je suis très heureux. Des performances de la sorte ne se produisent pas toujours, a affirmé De Haitre. Évidemment, ce n'est pas un podium, mais malgré tout, ce sont des courses d'entraînement pour les Jeux olympiques et j'ai exécuté ce que je souhaitais faire durant cette course.»

Au 500 m féminin, la Japonaise Nao Kodaira a mis la main sur une médaille d'or, devant la Sud-Coréenne Sang-Hwa Lee et la Japonaise Ariso Go.

Les Canadiennes Marsha Hudey (37,43) et Heather McLean (37,62) ont respectivement pris les 11e et 12e échelons.

La Japonaise Miho Takagi a remporté l'or au 1500 m féminin. La Néerlandaise Marrit Leenstra a gagné la médaille d'argent tandis que la Russe Yekaterina Shikhova a complété le podium.

Brianne Tutt a été la meilleure Canadienne grâce à un chrono de 1:53,99, ce qui lui a valu la cinquième place. Kali Christ (1:55,21) et Isabelle Weidemann (1:56,83) ont terminé 12e et 19e.

À voir aussi: