NOUVELLES

ABC News suspend Brian Ross pour une «erreur sérieuse» sur son reportage de Michael Flynn

«Le reportage de Brian Ross durant ce segment spécial n'avait pas été approuvé par notre processus standard éditorial.»

03/12/2017 09:46 EST | Actualisé 03/12/2017 09:53 EST

Après de nombreuses critiques, ABC News a suspendu son correspondant en chef aux enquêtes Brian Ross pour quatre semaines sans salaire. Ross a commis des erreurs dans son reportage en ondes sur Michael Flynn.

Le reportage inexact a été largement repris par d'autres médias et a généré une baisse de 350 point à l'indice Dow.

«Nous regrettons sincèrement et nous nous excusons pour la sérieuse erreur que nous avons faite hier», a déclaré ABC dans un communiqué samedi. «Le reportage de Brian Ross durant ce segment spécial n'avait pas été approuvé par notre processus standard éditorial.»

«Il est vital que nous ayons l'histoire vraie et que nous gardions la confiance que nous avons avec notre auditoire», a ajouté le réseau.

ABC News a diffusé le reportage inexact vendredi. Il a été diffusé peu de temps après que l'ancien conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump ait plaidé coupable d'avoir menti au FBI à propos de ses contacts avec un officier russe et d'avoir discuté des sanctions américaines contre la Russie pour son interférence dans l'élection présidentielle américaine de 2016. Ross, citant une source anonyme, a rapporté que Flynn était prêt à témoigner que le président Donald Trump lui a dit de contacter des fonctionnaires russes durant la campagne présidentielle.

ABC News a plus tard clarifié - puis corrigé - la nouvelle pour dire que Trump a demandé à Flynn de contacter les fonctionnaires russes durant la transition après la présidentielle - pas durant la campagne. Flynn aurait été ordonné de parler de la possibilité de travailler avec la Russie en Syrie. Trump aurait seulement demandé pendant la campagne d'explorer des façons pour «réparer les relations» avec la Russie et d'autres régions, selon ABC.

La distinction est d'une importance capitale puisque le conseiller spécial Robert Mueller enquête présentement sur une possible collusion entre la campagne de Trump et la Russie pendant l'élection présidentielle.

Après le reportage, ABC a été attaqué par les conservateurs traitant le réseau de «fausses nouvelles».

Ross a par la suite tweeté que c'est son «travail de tenir les gens responsables», et qu'il devrait être responsable également.

Le président Donald Trump a réagi à cette nouvelle sur son compte Twitter, soutenant que «les gens qui ont perdu de l'argent quand la bourse a perdu 350 points basé sur le reportage faux et malhonnête de ABC News (il a été suspendu), devraient considéré engager un avocat et poursuivre ABC pour les dommages que ce mauvais reportage a causé - plusieurs millions de dollars!»

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.

Avec le HuffPost Québec