NOUVELLES

Une livreuse d'Amazon filmée en train de faire caca devant une maison

Et c'est le propriétaire qui a dû gérer toute cette merde.

02/12/2017 15:28 EST | Actualisé 02/12/2017 15:35 EST

Un propriétaire de Sacramento County, en Californie, est littéralement dans la merde après qu'une livreuse contractuelle d'Amazon ait laissé une pile d'excréments en avant de sa maison.

Nemy Bautista n'était pas là mardi quand la conductrice a déféqué devant chez lui, mais il a vu les excréments en arrivant. Bautista a ensuite regardé ses caméras de surveillance et a remarqué la livreuse accroupie du côté passager de son camion.

Il a essayé d'aller au fonds des choses en contactant Amazon sur Facebook:

Bautista a raconté à la station de télé locale KBET que le superviseur de la chauffeuse est venu faire son enquête.
«Il était sous le choc quand il a vu la grosseur de la chose», a relaté Bautista. «Il a fini par ramasser le tout avec un sac de plastique, mais n'a pas voulu l'amener avec lui - ça sentait vraiment mauvais.»

Le propriétaire a révélé à CBS Sacramento qu'il pense que «la poubelle va sentir la merde pour les prochains jours.»

«J'ai également du arroser le trottoir et le caniveau après que le superviseur soit parti», a-t-il ajouté.

Un porte-parole d'Amazon aux États-Unis a soutenu au HuffPost que la majorité des paquets en cette saison des Fêtes sont livrés sans problème et que la compagnie a essayé de régler rapidement cette situation.

Le géant du commerce en ligne a également publié un communiqué officiel:

Ceci ne reflète pas les hauts standards que nous avons pour nos fournisseurs de service de livraison. Cet individu n'effectue plus de livraison pour les paquets d'Amazon et nous sommes en communication directe avec le client.

La compagnie a donné à Bautista une carte cadeau pour s'excuser pour toute la merde qu'il a dû endurer, mais il a avoué à KTXL TV que sa véritable préoccupation était pour les clients qui ont eu des paquets livrés par la chauffeuse après qu'elle ait fait caca.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.