NOUVELLES

Le Canada remporte la médaille de bronze en poursuite par équipe chez les dames

Bravo!

02/12/2017 20:59 EST | Actualisé 02/12/2017 20:59 EST
Todd Korol - ISU via Getty Images

Kali Christ semblait en excellente forme, samedi, à la Coupe du monde de patinage de vitesse longue piste.

La patineuse de Regina a rebondi de belle façon après avoir subi une blessure à la hanche au mois de janvier et elle a remporté la médaille de bronze avec ses compatriotes Ivanie Blondin et Isabelle Weidemann lors de la poursuite par équipe chez les dames.

«C'est très excitant pour moi, a lancé Christ. C'est ma première course en poursuite par équipe depuis quelques années. Simplement de savoir que l'équipe m'a fait confiance, c'est extraordinaire. Plusieurs personnes m'ont dit que je patinais comme je le faisais avant. C'est très encourageant.»

Christ a presque perdu pied à la fin de la course, mais elle a réussi à rester sur ses patins. Elle peut en partie remercier la force stabilisante de sa hanche rétablie.

«C'était un très long processus à essayer des traitements différents ou de différents tests pour voir ce qui n'allait pas, a mentionné la patineuse de 26 ans. Ça me prenait un peu de temps à faire plus de deux tours consécutifs. C'est comme si ma jambe avait arrêté de fonctionner la saison dernière. Je ne pouvais pas pousser plus ou avoir plus de puissance.»

Le trio japonais composé de Miho Takagi, Ayaka Kikuchi et Nana Takagi ont décroché l'or grâce à un record mondial de 2:53,88, améliorant la marque établie par les Néerlandaises le mois dernier (2:55,77).

L'équipe allemande a obtenu la médaille d'argent.

Une patineuse néerlandaise a chuté pendant la course, aidant le Canada à grimper sur le podium.

«Dans un sens, nous avons été un peu chanceuses, a déclaré Blondin. Même si nous avions terminé au quatrième rang, j'aurais été extrêmement contente.»

Les hommes n'ont pas mieux fait.

L'Ontarien Benjamin Donnelly a chuté lors de la poursuite par équipe masculine, faisant en sorte que lui et ses coéquipiers Denny Morrison et Ted-Jan Bloemen ont été disqualifiés.

«Après la course, après la chute, nous avons tout oublié. Nous faisions des blagues et avions du plaisir, a fait savoir Morrison. Ça fait vraiment partie du patinage de vitesse. Se tenir en équilibre sur une lame de patin d'un millimètre et aller à 60 kilomètres à l'heure, il faut être en parfaite position.»

Les Néerlandais ont raflé la médaille d'or, devant le Japon et la Norvège.

Vincent De Haitre, de Ottawa, a terminé au pied du podium lors de l'épreuve du 1000 mètres chez les hommes, grimpant au quatrième rang après que le Russe Pavel Kulizhnikov, qui avait gagné la course, eut été disqualifié.

Les Néerlandais Kai Verbij et Kjeld Nuis ont respectivement remporté l'or et l'argent tandis que le bronze est allé au Norvégien Havard Holmefjord Lorentzen.

Le Québécois Alexandre St-Jean a conclu l'épreuve en 12e position.

À voir aussi: