NOUVELLES

Jonathan Drouin représente un cas incertain, Shea Weber s'approche d'un retour

C'est ce qu'a fait savoir l'entraîneur-chef Claude Julien après l'entraînement de l'équipe à Brossard.

02/12/2017 12:34 EST | Actualisé 02/12/2017 14:30 EST
PC/Paul Chiasson

Inactif jeudi soir, l'attaquant Jonathan Drouin représente un cas incertain en vue du deuxième duel de la série aller-retour contre les Red Wings de Detroit samedi au Centre Bell.

C'est ce qu'a fait savoir l'entraîneur-chef Claude Julien après l'entraînement de l'équipe à Brossard.

Drouin, qui n'a pas rencontré les journalistes, a patiné en rotation au sein du quatrième trio samedi matin.

Après avoir contribué à la victoire de 2-1 du Canadien contre les Sénateurs d'Ottawa en marquant à l'aide d'un tir de pénalité mercredi, Drouin a été exclu à la dernière minute du vol vers Detroit en raison d'une blessure au bas du corps.

Du côté des défenseurs, Shea Weber a participé à l'entraînement de l'équipe et a patiné auprès de Jordie Benn.

"Nous allons prendre une décision avant le match, a précisé Julien dans le cas de Weber. Il se sentait bien ce matin et une fois qu'il aura rencontré notre équipe médicale, nous en saurons davantage."

Lui aussi blessé au bas du corps, Weber a raté les six derniers matchs du Canadien et n'a pas joué depuis le 18 novembre contre les Maple Leafs de Toronto.

Peu enclin à vouloir donner des détails sur cette blessure, le vétéran défenseur a admis qu'il se sentait bien sur la patinoire samedi matin, mais pas au point d'assurer qu'il reprendra sa place dans la formation. En fait, Weber ignore même s'il aurait pu revêtir l'uniforme lors d'un match des séries éliminatoires.

"Je ne sais pas. C'est difficile à dire. Nous ne sommes pas dans cette situation, et les séries éliminatoires représentent quelque chose d'entièrement différent. D'un autre côté, nous traversons une période cruciale de notre saison et je veux jouer et aider mes coéquipiers", a répondu Weber.

Par ailleurs, le nom de Brandon Davidson a été soumis au ballottage sur l'heure du midi. S'il n'est pas réclamé d'ici dimanche midi, il sera vraisemblablement cédé au Rocket de Laval.

En 23 matchs en carrière avec le Canadien, Davidson n'a récolté que trois mentions d'aide et affiché un ratio défensif de moins-6.

Il avait été acquis des Oilers d'Edmonton, le 28 février 2017, en échange de David Desharnais.

Abondance de défenseurs

Le Tricolore compte maintenant huit défenseurs, en incluant Weber dont le nom avait été placé sur la liste des blessés après la rencontre de mercredi contre Ottawa.

Si Weber revient au jeu face aux Red Wings, Jakub Jerabek ou Victor Mete accompagnera Joe Morrow sur la passerelle des médias.

D'ailleurs, Julien a admis qu'il se trouvait devant un "beau problème" avec une abondance de défenseurs au moment où plusieurs d'entre eux livrent un rendement plus qu'adéquat.

"En début de saison, on n'avait pas ces options-là. Maintenant, on les a. Tous nos défenseurs qui sont ici ont bien joué et méritent tous de jouer. Malheureusement, tu en choisis six avant le match et tu vas de l'avant avec ça. Ça donne une bonne compétition à l'interne, ça pousse les joueurs à toujours bien jouer. C'est un beau problème à avoir."

En plus de compter sur une défensive un peu plus étanche, Julien peut aussi s'appuyer sur un Carey Price nettement plus efficace qu'en octobre. Reste à déterminer si c'est le rendement de Price qui permet aux défenseurs d'afficher un meilleur visage, ou l'inverse.

"Honnêtement, c'est un peu des deux, a affirmé Julien à une question en ce sens. Carey joue du très bon hockey. Il est excellent depuis qu'il est revenu. Mais si on compare notre défensive à ce qu'elle était en début de saison, on avait des joueurs qui n'étaient pas à la hauteur de leur jeu, de leur forme. La combinaison des deux nous donne moins de buts alloués et aussi de meilleures sorties de zone."