NOUVELLES

Les groupes en vue de la Coupe du monde de soccer en 2018 sont connus

Si la logique est respectée, la France avancera facilement au prochain tour.

01/12/2017 12:45 EST | Actualisé 01/12/2017 14:12 EST

La composition des groupes de la Coupe du monde 2018 de football, qui sera disputée en Russie, est maintenant connue à la suite du tirage au sort qui a eu lieu vendredi, à Moscou.

Ainsi, l'Espagne et le Portugal, deux derniers champions d'Europe, se retrouvent dans le même groupe et s'affronteront au premier tour au deuxième jour des activités, 24 heures après que la Russie et l'Arabie saoudite - les deux plus faibles nations de ce tournoi - auront officiellement lancé les festivités.

Le pays hôte se retrouve au sein du groupe A, en compagnie de l'Uruguay, de l'Égypte.

Dans le groupe B, le Portugal et l'Espagne feront aussi la lutte à l'Iran et au Maroc. L'Espagne avait éliminé le Portugal en huitièmes de finale en route vers son premier sacre, en 2010

La France, championne de l'édition 1998, présidera quant à elle le groupe C, où elle retrouvera le Pérou - dernière équipe qualifiée -, le Danemark et l'Australie.

L'Argentine, la Croatie, l'Islande - la nation dotée de la plus faible population à se qualifier pour ce Mondial - et le Nigeria croiseront le fer dans le groupe D, tandis que la Suisse du milieu de terrain de l'Impact de Montréal Blerim Dzemaili se retrouve dans un groupe E peu commode, en compagnie des quintuples champions du Brésil, du Costa Rica et de la Serbie.

AFP/Getty Images

L'Allemagne, championne du monde en titre, est à la tête du groupe F. Le Mexique, la Suède et la Corée du Sud complètent ce groupe.

"Aucun d'entre nous ne souhaitait un groupe facile, a déclaré le gardien du Mexique Guillermo Ochoa. Quand vous jouez à la Coupe du monde, vous voulez affronter les meilleurs. Et si vous voulez atteindre la finale, vous devez jouer de grands matchs."

Dans le groupe G, le défenseur de l'Impact Laurent Ciman et ses compatriotes belges devront se méfier de l'Angleterre, de la Tunisie et du Panama, qui prendra part pour la première fois de son histoire au Mondial.

Finalement, la Pologne fera face à la Colombie, le Sénégal et le Japon dans le groupe H, seul groupe à ne pas compter sur un ex-champion de la compétition.

Le duel Russie-Arabie saoudite du 14 juin sera disputé au stade Loujniki de Moscou, site de la grande finale, qui aura lieu le 15 juillet.

MLADEN ANTONOV via Getty Images