NOUVELLES

Washington redemande à la Chine de couper ses livraisons de pétrole à Pyongyang

Une manière de faire avancer les négos.

30/11/2017 10:07 EST | Actualisé 30/11/2017 10:09 EST
ED JONES/AFP/Getty Images
Station-service à Pyongyang, 21 juillet 2017.

Le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson a réitéré jeudi l'appel à la Chine afin qu'elle coupe ses livraisons de pétrole à la Corée du Nord, estimant qu'il s'agit de la meilleure arme pour encourager des négociations sur le programme nucléaire nord-coréen.

"Je pense que les Chinois font déjà beaucoup, mais nous pensons aussi qu'ils peuvent faire plus avec le pétrole. Nous leurs demandons vraiment de couper davantage les livraisons de pétrole", a-t-il dit en recevant son homologue allemand Sigmar Gabriel à Washington. "C'était l'arme la plus efficace la dernière fois que les Nord-Coréens sont venus à la table des négociations", a-t-il ajouté.

Vori aussi: En cas de guerre, les États-Unis détruiront Pyongyang