DIVERTISSEMENT

«Honteux», Matt Lauer s'excuse pour son harcèlement sexuel

«Il n'y a pas de mot pour exprimer ma tristesse et mon regret pour la douleur que j'ai causée par mes mots et mes actions.»

30/11/2017 09:20 EST | Actualisé 30/11/2017 09:20 EST
NBCU Photo Bank via Getty Images

L'animateur vedette de la chaîne américaine NBC, Matt Lauer, licencié mercredi pour «comportement sexuel inapproprié», a présenté ses excuses jeudi, se disant «gêné et honteux» alors que de nombreuses femmes l'accusent de harcèlement sexuel.

La chute du présentateur, très populaire aux États-Unis, est la dernière réplique d'envergure en date du séisme Harvey Weinstein, qui a vu de nombreuses personnalités accusées de harcèlement, agression sexuelle ou viol.

Comme beaucoup de célébrités licenciées pour ces faits, Matt Lauer, 59 ans, s'est confondu en excuses dans un communiqué.

«Il n'y a pas de mot pour exprimer ma tristesse et mon regret pour la douleur que j'ai causée par mes mots et mes actions», explique-t-il. «Aux personnes que j'ai blessées, je suis sincèrement désolé. Je réalise l'ampleur des dégâts et de la déception que je laisse derrière moi à la maison et à NBC.»

C'est la plainte d'une employée de NBC lundi pour «comportement sexuel inapproprié» qui a incité les dirigeants de NBC à licencier rapidement le journaliste, après une enquête interne.

Depuis, plusieurs autres femmes affirment, sous couvert de l'anonymat, que le présentateur les a également harcelées sexuellement.

«Certaines choses qui sont dites à propos de moi ne sont pas vraies ou inexactes, mais il y a assez de vérité dans ces histoires pour que je me sente gêné et honteux», a encore écrit Matt Lauer, qui présentait la matinale de NBC The Today Show depuis 1997.

Selon Variety, il aurait un jour offert un jouet sexuel à l'une de ses collègues de NBC, avec un mot lui indiquant comment il voulait s'en servir sur elle.

En une autre occasion, il aurait baissé son pantalon alors qu'il se trouvait seul avec une autre employée de la chaîne dans son bureau, puis l'aurait réprimandée après qu'elle eut refusé d'avoir une relation sexuelle avec lui.

À voir également :