NOUVELLES

La Russie s'oppose à la volonté de Washington d'isoler davantage la Corée du Nord

Le ministre russe des Affaires étrangères a affirmé que les Américains devaient expliquer clairement à tout le monde ce qu'ils veulent et que s'ils cherchent un prétexte pour détruire la Corée du Nord, qu'ils le disent ouvertement.

30/11/2017 21:27 EST | Actualisé 30/11/2017 21:35 EST
Capture_TWITTER/sputnik_fr

La Russie a déclaré son opposition à la volonté des États-Unis d'isoler davantage la Corée du Nord après son plus récent tir de missile.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a affirmé jeudi que les moyens de faire pression sur la Corée du Nord en utilisant des sanctions économiques avaient été épuisés. Il a déploré le refus des États-Unis d'entreprendre des négociations avec Pyongyang. Il a aussi soutenu que les manoeuvres d'entraînement militaire menées par les États-Unis et leurs alliés dans la région avaient alimenté les tensions.

Sergueï Lavrov a fait référence aux commentaires de l'ambassadrice américaine aux Nations unies, Nikki Haley, qui a prévenu que le test de missile nord-coréen «nous rapproche» d'une guerre que les États-Unis ne souhaitent pas.

Le ministre russe a affirmé que les Américains devaient expliquer clairement à tout le monde ce qu'ils veulent et que s'ils cherchent un prétexte pour détruire la Corée du Nord, qu'ils le disent ouvertement.

La Russie a condamné les tirs de missiles et les essais nucléaires de la Corée du Nord et a exhorté les États-Unis et leurs alliés à cesser leurs manoeuvres d'entraînement pour entreprendre des négociations avec Pyongyang et mettre un terme à la confrontation.

​​​​​​​VOIR AUSSI: