NOUVELLES

Une ado qui a planifié un meurtre obtient des sorties temporaires sans escorte

La Commission des libérations conditionnelles s'est penchée mercredi, à Kitchener, sur sa demande de permission de sorties temporaires sans escorte, qui lui a été accordée sur-le-champ.

29/11/2017 12:58 EST | Actualisé 29/11/2017 12:58 EST
matt_benoit

Une jeune femme condamnée à une peine minimale de sept ans de prison en 2009 pour avoir poussé son petit ami à assassiner une présumée rivale de 14 ans pourra sortir de temps en temps sans surveillance.

Melissa Todorovic avait 15 ans lorsque son ami de coeur, David Bagshaw, a poignardé Stefanie Rengel à six reprises et l'a laissée mourir dans un banc de neige devant chez elle au jour de l'An de 2008.

Les deux adolescentes ne se connaissaient pas, mais Todorovic était devenue férocement jalouse de Stefanie Rengel, qui avait brièvement fréquenté David Bagshaw deux ans auparavant. L'inculpée croyait aussi que sa prétendue rivale colportait de fausses rumeurs à son sujet.

Todorovic avait été reconnue coupable en 2009 d'avoir planifié le meurtre, et elle a été condamnée comme une adulte à une peine de prison à vie, mais dans son cas, sans possibilité de libération avant sept ans — la peine maximale pour quelqu'un de son âge.

La Commission des libérations conditionnelles s'est penchée mercredi, à Kitchener, sur sa demande de permission de sorties temporaires sans escorte, qui lui a été accordée sur-le-champ.

David Bagshaw, qui a plaidé coupable à l'accusation de meurtre au premier degré, a été condamné lui aussi comme un adulte à une peine de prison à perpétuité.