BIEN-ÊTRE

Les brillants devraient être bannis, selon des scientifiques

Ils sont particulièrement nocifs pour l'environnement et pour les animaux.

29/11/2017 11:58 EST | Actualisé 29/11/2017 12:10 EST
Getty Images/iStockphoto

Les brillants ont beau être amusants et embellir tout ce qu'ils couvrent, mais - navré de vous l'apprendre - ils représentent aussi un danger sérieux pour l'environnement.

Dans une entrevue avec The Independent, l'anthropologue environnementale Dr Trisia Farrelly de l'Université Massey souligne que «tous les brillants devraient être bannis parce que c'est du microplastique».

Les microplastiques sont de minuscules fragments de moins de 5 millimètres de longueur et inquiètent déjà depuis un moment les environnementalistes. Leur taille peut attirer les animaux, les rendant nocifs pour eux, voire fatals. Une étude mise sur pied par le professeur Richard Thompson a d'ailleurs rapporté qu'un tiers des poissons pêchés au Royaume-Uni contiennent du plastique, pouvant provenir en partie de produits domestiques qui se retrouvent dans l'eau.

La faute à l'industrie de la beauté?

«Quand les gens pensent aux brillants, ils pensent à un party, mais les brillants incluent aussi les cosmétiques», note Dr Farrelly.

Effectivement employées massivement par l'industrie des cosmétiques, les microbilles ont fait couler de l'encre récemment, poussant certaines compagnies à les remplacer dans leurs produits.

Dr Farrelly recommande à toutes les compagnies de cesser l'utilisation de brillants cosmétiques et de microbilles de plastique le plus rapidement possible, et suggère que le changement se fasse du côté des autorités.

«J'en ai marre que les clients soient ceux qui sont tenus responsables. C'est presque impossible de (les éviter). Les fabricants doivent être responsables. Ils doivent utiliser des alternatives plus sécuritaires, non toxiques, et durables», souligne-t-elle.

Le Canada a, lui, fait part de son intention de les bannir en 2018.

Fans canadiens de brillants, inutile d'être déprimés. Des brillants écologiques pourraient devenir une alternative viable. La compagnie Lush a d'ailleurs déjà remplacé les brillants dans ses produits avec des alternatives synthétiques et biodégradables.

En espérant que les brillants employés par Kim Kardashian pour se couvrir le corps en entier étaient écolos...

Ultralight Beams highlighters & glosses launching Dec 1st on KKWBEAUTY.COM 📸 @marcelocantuphoto

Une publication partagée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

VOIR AUSSI :

Ces marques québécoises qui poussent plus loin les cosmétiques verts