NOUVELLES

Le Nouveau-Brunswick distribuera de la naloxone pour lutter contre la crise des opioïdes

Le gouvernement dépenserait 150 000 $ pour acheter environ 2500 trousses.

29/11/2017 21:43 EST | Actualisé 29/11/2017 21:47 EST
THE CANADIAN PRESS/Kevin Bissett

Dans la foulée d'au moins 17 décès liés aux opioïdes au Nouveau-Brunswick cette année, le gouvernement provincial a créé un programme de distribution de naloxone en réponse à une crise croissante à l'échelle du pays.

Le ministre de la Santé, Benoît Bourque, a annoncé que le gouvernement dépenserait 150 000 $ pour acheter environ 2500 trousses. La naloxone renverse temporairement les effets d'une surdose causée par des opioïdes tels que le fentanyl ou l'héroïne.

Les trousses seront distribuées gratuitement par l'entremise des programmes d'échange de seringues menés par SIDA Nouveau-Brunswick, SIDA Moncton et SIDA Saint-Jean.

Les trousses incluent la naloxone, des seringues à usage unique, une paire de gants en latex, des tampons imbibés d'alcool, un masque de protection respiratoire et des instructions étape par étape.

Jennifer Russell, médecin-hygiéniste de la santé en chef, a indiqué que 25 personnes étaient mortes au Nouveau-Brunswick à cause de drogues durant les six premiers mois de cette année — dont 17 morts reliées aux opioïdes.

Matthew Smith, directeur général de SIDA Nouveau-Brunswick, a déclaré que ces trousses sauveraient assurément des vies.