BIEN-ÊTRE

Adelle Tarzibachi et le savon d’Alep: une histoire d'amour entre le Canada et la Syrie

Un beau projet humain et solidaire.

29/11/2017 15:42 EST | Actualisé 01/12/2017 10:19 EST
Courtoisie Adeco Import

Adelle Tarzibachi et le savon d'Alep partagent la même identité et les mêmes racines, ils sont tous les deux originaires des terres de Syrie. Voici l'histoire d'un projet humain et solidaire qui a pour but de contribuer à la préservation et la production d'une des facettes de l'inestimable patrimoine de la ville d'Alep: ses fameux savons.

C'est à Alep - située dans le nord-ouest de la Syrie - qu'est née Adelle Tarzibachi en 1979. Une région qui l'a vue grandir jusqu'à son adolescence rythmée par les traditions et l'histoire. Pays qu'elle quittera à l'âge de 23 ans.

Courtoisie Adeco Import

Photo: Adelle Tarzibachi, fondatrice d'Adeco Import

Comment est né le projet ?

« En 2006, j'ai entrepris des recherches afin de localiser un point de vente du fameux savon d'Alep dans mon nouveau pays. Son odeur, son histoire et son identité sont restées ancrées pour toujours dans ma mémoire. Une année plus tard, le désir de tisser une relation durable entre moi devenue Canadienne et mon pays d'origine la Syrie ne fait que s'accentuer. Je travaille d'arrache pied en compilant des statistiques et je finis par monter un plan d'affaires pour mon nouveau projet. Mon rêve prend forme: je vais pouvoir faire découvrir ce produit aux Canadiens.» - Adelle Tarzibachi.

Quelles sont les vertus du fameux savon d'Alep qui vient de ta ville d'origine en Syrie?

« Un savon naturel, végétal, sans produit chimique ni colorant ni parfum; un savon pour toute la famille du bébé au senior. Il est idéal pour la peau sèche, sensible irritée ou sujette aux eczéma psoriasis et acné.»

Quel est ton credo?

« Mon objectif est de contribuer à la prospérité économique de la ville d'Alep - totalement détruite suite à la guerre civile - et soutenir solidairement son commerce en fournissant du travail et un revenu de manière durable à une vingtaine de familles qui vivent à Alep et ses environs. Importer du savon d'Alep , qui porte le nom de ma ville, et qui est fabriqué ailleurs dans le monde est hors DE question pour moi. L'authenticité et l'identité de ce produit sont reliées à sa provenance et à son maître savonnier Alepin.»

Courtoisie Adeco Import

Photo: La fabrication du fameux savon d'Alep en Syrie.

Ton projet reste viable malgré le conflit?

«Durant les années de guerre, ma compagnie Adeco Import était toujours existante, en revanche mes produits étaient en rupture de stock. En 2016, finalement, la force de résilience du peuple de mon pays natal ainsi que mon espoir de voir de meilleurs jours à venir furent les catalyseurs d'une nouvelle énergie qui me permet de recommencer à nouveau mes activités commerciales. Je veux à tout prix conserver l'identité de ce savon et préserver le savoir-faire ancestral des produits aleppins.»

À VOIR AUSSI