NOUVELLES

Piratage de Yahoo: le Canadien Karim Baratov plaide coupable en Californie

Sous neuf chefs d'accusation devant un tribunal de San Francisco.

28/11/2017 19:34 EST | Actualisé 28/11/2017 19:34 EST
THE CANADIAN PRESS/Mark Blinch
Akhmet Tokbergenov, à gauche, et Dinara Tokbergenova, les parents du présumé pirate, Karim Baratov, quittent la cour.

Le Canadien accusé dans l'affaire de piratage des courriels de Yahoo a plaidé coupable sous neuf chefs d'accusation devant un tribunal de San Francisco.

Karim Baratov était de retour devant la justice californienne mardi.

Baratov avait été arrêté au mois de mars à Hamilton, en Ontario, en vertu de la Loi sur l'extradition après que les autorités américaines l'eurent accusé de piratage informatique, d'espionnage industriel et d'autres crimes. Trois autres personnes — dont deux qui seraient issues des services secrets russes — font face aux mêmes accusations dans cette affaire.

Baratov avait choisi de contourner l'audience d'extradition afin d'aller directement aux États-Unis pour faire face à ses accusations.

En septembre dernier, Yahoo a fait état du vol des informations confidentielles d'au moins 500 millions de ses utilisateurs deux ans plus tôt.

Né au Kazakhstan, âgé de 22 ans, Baratov est accusé d'avoir piraté 80 comptes Yahoo, et risque une peine maximale de 20 ans de prison aux États-Unis s'il est reconnu coupable.

Le département américain de la Justice a indiqué que l'audience sur la peine se tiendrait le 20 février.

VOIR AUSSI: