NOUVELLES

Torstar et Postmedia s'échangent des journaux et 244 postes sont éliminés

Des journaux gratuits à Toronto, Vancouver, Winnipeg et Ottawa vont fermer.

27/11/2017 13:12 EST | Actualisé 27/11/2017 13:12 EST
La Presse canadienne/Darryl Dyck
Le National Post est une propriété de Postmedia Network Inc.

Torstar et Postmedia Network vont fermer un certain nombre d'hebdomadaires régionaux et de quotidiens locaux, dont des journaux gratuits à Toronto, Vancouver, Winnipeg et Ottawa, à la suite d'un échange d'actifs entre les deux groupes de presse.

Postmedia (TSX:PNC.A, TSX:PNC.B), qui publie notamment le «National Post», a annoncé lundi qu'elle fermerait 21 des 22 journaux régionaux qu'elle acquiert de Torstar, de même que les quotidiens gratuits «Metro» à Winnipeg et à Ottawa. Ces fermetures se traduiront par l'élimination de 244 postes.

De son côté, le groupe Metroland Media, de Torstar, a indiqué qu'il fermerait trois des sept quotidiens ontariens achetés de Postmedia, ainsi que huit hebdomadaires régionaux.

Torstar fermera donc les quotidiens «Barrie Examiner», «Orillia Packet & Times» et «Northumberland Today», ce qui entraînera la perte de 46 emplois à temps plein ou à temps partiel. Torstar prévoit conserver les quatre autres quotidiens acquis de Postmedia: les «St. Catharines Standard», «Niagara Falls Review», «Welland Tribune» et «Peterborough Examiner».

Torstar (TSX:TS.B) fera aussi disparaître les quotidiens gratuits «24Hours» à Toronto et à Vancouver, ce qui se traduira par la perte d'un emploi, indique-t-on.

Les deux entreprises soulignent que l'opération n'aura pas d'effet sur leur trésorerie, puisque ces publications sont sensiblement d'égale valeur.

Torstar détient un investissement dans La Presse canadienne, en vertu d'une entente conjointe avec une filiale du quotidien «Globe and Mail» et avec la société mère du quotidien «La Presse».