NOUVELLES

L'aéroport de Bali fermé pour le deuxième jour consécutif

Face à la crainte d'une éruption du volcan du Mont Agung.

27/11/2017 20:00 EST | Actualisé 27/11/2017 20:16 EST
Antara Foto Agency / Reuters

L'alerte maximale a été décrétée par les autorités indonésiennes qui ont ordonné l'évacuation de toutes les personnes vivant dans un rayon de 10 kilomètres du volcan Agung dont elles craignent une nouvelle éruption.

L'aéroport international de Bali a été fermé au moins jusqu'à mercredi matin, a annoncé une agence nationale. Un porte-parole a dit que 445 vols ont été annulés, immobilisant environ 59 000 voyageurs. Il a indiqué que l'aéroport sur l'île voisine de Lombok a rouvert, mardi, après avoir interrompu ses activités lundi soir.

Bali est la principale destination touristique d'Indonésie. Quelque cinq millions de personnes s'y rendent chaque année pour découvrir sa culture hindoue, des plages paradisiaques et ses jungles verdoyantes.

Le mont Agung a craché de la cendre et de la vapeur à des milliers de mètres d'altitude, provoquant la fermeture d'un autre petit aéroport international situé dans l'île voisine de Lombok. Certaines explosions sont entendues à 12 kilomètres de là.

Selon Kasbani, le directeur général du centre national de volcanologie d'Indonésie, l'alerte maximale a été décrétée vers 6h, lundi (heure locale) parce que les éruptions sont passées du stade phréatique au stade magmatique. Lui-même dit ne pas s'attendre à une éruption de forte puissance.

Des vidéos mises en ligne montrent un mélange d'eau et de débris volcaniques qui s'écoule le long des flancs de la montagne.

Auparavant, la zone d'exclusion autour du volcan avait un rayon de 6 à 7,5 kilomètres. L'ordre d'évacuation englobe maintenant 22 villages et quelque 100 000 personnes. Un responsable a toutefois confié que seulement 40 000 personnes sont parties de chez elles, les autres affirmant ne pas se sentir en sécurité ou ne pas vouloir abandonner leur bétail. Des évacuations par la force sont envisagées.

Le ministère indonésien du Tourisme a dit que l'association hôtelière du pays offrira l'hébergement gratuit pour une nuit aux voyageurs prisonniers de l'aéroport.

Les autorités indonésiennes ont mobilisé une centaine d'autocars pour transporter les voyageurs de l'aéroport de Bali et des ports de traversiers vers d'autres destinations. Les touristes qui le souhaitent peuvent prendre un traversier jusqu'à Java, puis rejoindre un autre aéroport.

En 1963, une éruption du volcan avait tué environ 1100 personnes.

Le mont Agung est entré en éruption samedi soir puis trois autres fois tôt dimanche matin. Son cratère baigné d'une lumière orangée a propulsé des cendres jusqu'à 4000 mètres de haut dans l'atmosphère.

Dimanche, il crachait toujours d'épais nuages gris qui commençaient à se diriger vers l'île de Lombok.

VOIR AUSSI: