NOUVELLES

Irving Shipbuilding ne fera pas appel au chantier naval Davie

Davie comptait sur la construction d'un deuxième navire de ravitaillement, mais Ottawa a fermé la porte vendredi.

27/11/2017 17:09 EST | Actualisé 27/11/2017 17:09 EST
Toronto Star via Getty Images

Irving Shipbuilding ne compte pas accorder de contrats en sous-traitance au chantier naval Davie puisqu'il a toute la capacité nécessaire pour remplir la commande du gouvernement fédéral, selon son président Kevin McCoy.

Irving Shipbuilding a obtenu deux contrats importants pour construire six navires de patrouille et 15 navires de combat, ce qui garantit du travail à ses 1800 employés jusqu'en 2040. Le chantier naval estime qu'il aura besoin de 1000 employés supplémentaires.

Davie comptait sur la construction d'un deuxième navire de ravitaillement, mais Ottawa a fermé la porte vendredi. La construction d'un premier navire de ravitaillement pour la marine canadienne achève et le carnet de commandes est mince.

Le chantier de Lévis est à la recherche de nouveaux contrats, sans quoi il ne pourra conserver tous ses employés.

Déjà 113 personnes ont récemment appris qu'elles perdaient leur gagne-pain, et des centaines d'autres ouvriers risquent de se retrouver au chômage au cours des prochaines semaines. En tout, ce sont 800 emplois qui sont menacés, selon le syndicat.

Davie pourrait toutefois obtenir le contrat d'entretien des navires qui seront construits par Irving Shipbuilding. Il est prévu que ces navires demeurent en fonction jusqu'en 2070.

Une haute-fonctionnaire du ministère des Services publics et de l'Approvisionnement a indiqué que le gouvernement accorderait 2 milliards $ en contrats à d'autres chantiers comme celui de Davie pour l'entretien et la construction de nouveaux navires.

Aucune indication sur le délai avant l'octroi des contrats n'a été donnée.

À voir aussi: