NOUVELLES

Un grand requin blanc attaque un pêcheur au harpon près de Pebble Beach en Californie

Grigor Azatian a souffert de blessures importantes à la cuisse droite.

26/11/2017 11:34 EST | Actualisé 26/11/2017 11:34 EST
Tony Feder via Getty Images

Un homme qui chassait au harpon avec son père près de la côte de Pebble Beach en Californie a été attaqué par un grand requin blanc et a souffert des blessures importantes à sa cuisse droite.

Après s'être fait attaquer, Grigor Azatian, 25 ans, a été ramené à la terre par deux policiers hors service qui pêchaient aux environs. Ils ont appliqué un garrot sur sa jambe pour prévenir une perte de sang considérable, selon une déclaration du bureau du shérif de Monterey County.

Un hélicoptère du département du shérif a volé par-dessus la scène un peu plus tard et aurait cru voir le corps d'un requin de 15 pieds. Azatian et son père pêchaient à quelques verges de la côte à Stillwater Cove à Monterey County quand Azatian a été attaqué. Il était dans une condition stable samedi à la suite d'une chirurgie. Il devrait se rétablir complètement.

«Il y avait beaucoup de sang», a noté Chris Prestegard, un témoin, à CBS News. «C'était de mauvais augure.»

«C'était un choc pour moi», a dit le père de Grigor, Armen Azatian, à la station de télévision KSBW-8 TV. «C'était une situation horrible. Mon réflexe a été de l'aider et d'essayer d'arrêter le sang.»

L'eau a été évacuée et des panneaux d'avertissement ont été installés.

Des apparitions de requins sont de plus en plus fréquentes sur la côte de la Californie. Les températures élevées de l'eau pendant le réchauffement climatique seraient en cause, tout comme le fait qu'il y ait plus de gens dans l'eau. L'eau ne se refroidit pas assez pour envoyer les requins plus au sud.

À travers le monde, les attaques de requin non provoquées ont atteint un record en 2015, avec 98 attaques, selon le Florida Museum of Natural History. Il y a eu 84 attaques du genre en 2016.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.