NOUVELLES

Un gisement en Gaspésie aurait un potentiel de plus de 800 millions de barils de pétrole

Le gouvernement du Québec reste un partenaire majeur de développement de cette propriété.

24/11/2017 05:36 EST | Actualisé 24/11/2017 05:37 EST
Getty Images/iStockphoto

L'entreprise Pieridae Energy, qui a pris le contrôle de Pétrolia, évalue le volume potentiel de pétrole dans le gisement de Bourque, en Gaspésie, à 827 millions de barils.

Pieridae Energy a fait état jeudi d'un rapport mis à jour par la firme Sproule sur sa propriété de Bourque.

«Le rapport évalue à 90 pour cent les chances que ce volume soit de 256 millions de barils (estimation basse) et à 10 pour cent de chances que le volume soit égal ou supérieur à 1606 millions de barils (estimation haute)», relève le communiqué.

Ces estimations ne tiennent pas compte du «facteur de récupération des hydrocarbures en place ni du caractère économique de leur développement éventuel», ajoute-t-on.

Pour cette propriété en Gaspésie, le gouvernement du Québec est un partenaire majeur de développement, détenant une participation de 45 pour cent par l'intermédiaire de Ressources Québec. Pieridae détient une participation de 51,03 pour cent.

Dans ce dossier, il avait été surtout question d'un potentiel important de gaz naturel, une ressource déjà présentée par le premier ministre Philippe Couillard comme un «élément de transition» vers une économie «décarbonisée».

Cette mise à jour est le résultat de forages réalisés en décembre 2016.

Voir aussi: