NOUVELLES

Les agents de bord craignent les petits couteaux dans les avions

La lettre ne fait aucune mention du kirpan, la dague cérémoniale portée par les sikhs, qui a enflammé le débat plus tôt cette semaine.

24/11/2017 13:49 EST | Actualisé 24/11/2017 13:49 EST
kotomiti via Getty Images

La nouvelle directive de Transports Canada qui autorise les lames de six centimètres ou moins dans les avions va trop loin, selon le syndicat qui représente les agents de bord.

Dans une lettre envoyée au ministre des Transports, Marc Garneau, le Syndicat canadien de la fonction publique lui demande de modifier cette nouvelle directive pour garder certains types d'armes hors des cabines.

Il estime qu'il faut faire la distinction entre les lames de couteaux de poche et celles de couteaux destinés aux combats rapprochés.

Le syndicat donne en exemple les couteaux de type Karambit à lame rétractable. On peut voir une photo d'un de ces couteaux doté d'une lame courbée de moins de six centimètres.

La lettre ne fait aucune mention du kirpan, la dague cérémoniale portée par les sikhs, qui a enflammé le débat plus tôt cette semaine.

Transports Canada a récemment autorisé les petites lames de couteau de six centimètres ou moins à bord des avions pour se conformer aux pratiques internationales. Elles demeureront interdites pour les vols à destination des États-Unis.

Cette nouvelle mesure entrera en vigueur le 27 novembre.

Le Bloc québécois a accusé le gouvernement de faire passer la religion avant la sécurité. Le ministre Garneau a indiqué à plusieurs reprises qu'il ne s'agissait pas d'un accommodement religieux, mais plutôt d'une harmonisation des règles avec celles qui prévalent dans plusieurs autres pays.