DIVERTISSEMENT

«Demain, tous crétins?», un documentaire intelligent sur notre abrutissement collectif

Nous sommes, parait-il, de plus en plus idiots.

23/11/2017 16:46 EST | Actualisé 23/11/2017 16:46 EST
Courtoisie

Nous sommes, parait-il, de plus en plus idiots. Si l'on en croit le documentaire-choc Demain, tous crétins?, la santé mentale de l'humanité vacille au point où les chercheurs et scientifiques tirent la sonnette d'alarme. Depuis vingt ans, les études démontrent que l'intelligence décline dangereusement au niveau mondial mettant en péril les avancées de notre civilisation.

L'enquête fouillée et passionnante de 55 minutes, menée par Thierry de Lestrade et Sylvie Gilman, les deux cinéastes derrière l'excellent Mâles en péril, dresse un portrait catastrophique sur nos capacités intellectuelles en constante régression. Les responsables? Les perturbateurs endocriniens, ces molécules chimiques qui dérèglent le fonctionnement de la thyroïde, essentielle au développement cérébral du fœtus.

«Nous devenons de plus en plus stupides. Ça se passe en ce moment. Ça ne va pas s'arrêter, et on a intérêt à réfléchir à ce qu'on va faire avec ça. Si nous ne faisons rien, la civilisation qui repose sur l'intelligence ira en sens inverse. Et tout laisse penser que c'est déjà en train d'arriver», lance à l'écran le chercheur britannique Edward Dutton

Faire pression sur les autorités

Car les faits sont là. Les polluants, de plus en plus nombreux et nocifs, s'attaquent à notre cerveau causant troubles du comportement, baisse du QI (Quotient Intellectuel) et la multiplication des cas d'autisme. Par exemple, en Californie, le nombre d'enfants diagnostiqués autistes a augmenté de 600 % entre 1990 et 2001.

Ces substances toxiques, on en trouve aujourd'hui partout, dans les pesticides, les cosmétiques, les produits d'entretien, la peinture, la poussière ou encore les plastiques. On apprend d'ailleurs qu'aux États-Unis, chaque bébé naît avec plus de cent molécules chimiques dans le sang. Des chiffres similaires au Canada.

Malgré tout, des pistes de solution sont possibles, affirment plusieurs spécialistes interrogés dans le documentaire. Pour cela, ils invitent la société civile à faire pression sur les autorités pour qu'ils puissent à leur tour exclure les responsables politiques sous influence des lobbys industriels. Mais voilà, si rien n'est fait, il se peut que la comédie loufoque Idiocraty, signée en 2006 par Mike Judge où deux individus se réveillent d'un long sommeil dans une société rongée par le crétinisme, ne nous fasse bientôt plus rire du tout.