NOUVELLES

Deux buts rapides viennent encore couler le Canadien

La manie de concéder des buts rapides est encore une fois venue hanter le Tricolore.

22/11/2017 06:38 EST | Actualisé 22/11/2017 06:38 EST
AP Photo/LM Otero

Devin Shore et Jason Spezza ont trouvé le fond du filet dans un intervalle de 59 secondes tard en deuxième période et les Stars de Dallas ont arraché une victoire de 3-1 au Canadien de Montréal, mardi soir.

Le Canadien a joué ce match sans les services du défenseur Shea Weber, tenu au rancart en raison d'une blessure au bas du corps.

Shore a marqué à 18:22 après avoir reçu une passe de John Klingberg pour battre le gardien Charlie Lindgren. Spezza a ensuite sauté sur un retour après un tir de Tyler Seguin et obtenu un 69e point en carrière face au Tricolore.

«Si on enlève cette minute-là, on aurait gagné 1-0, a noté l'entraîneur-chef du Canadien, Claude Julien. On a quand même assez bien joué. Avec tout ce qui se passe, il nous manquait notre meilleur gardien et notre meilleur défenseur. Ç'a été un bon match à part cette minute-là.»

Tenu en échec jusque-là, l'ex-Canadien Alexander Radulov a obtenu une mention d'aide sur le but de Seguin, marqué à 19:33 de la troisième période alors que Lindgren était rentré au banc au profit d'un sixième attaquant.

«Encore-là, ce sont des petits détails. On laisse l'adversaire se placer entre nous et le gardien, a analysé Julien. On continue d'en parler avec nos défenseurs. Il faut laisser le gardien arrêter la rondelle et c'est à eux de ne pas laisser les joueurs se mettre dans cette position-là.»

Le seul filet du Tricolore a été l'oeuvre de Brendan Gallagher, son neuvième de la saison, lors d'un avantage numérique à 12:04 de la deuxième période.

Ce but, qui lui permettait de s'approcher à un point du plateau de 200 en carrière, est venu interrompre une séquence de 112 minutes 55 secondes du Tricolore sans faire vibrer les cordages, soit depuis les derniers moments du match de jeudi dernier contre les Coyotes de l'Arizona.

Le Canadien a toutefois été incapable de profiter de trois avantages numériques en troisième période, et il a subi un quatrième revers consécutif et une cinquième défaite à ses six dernières sorties.

«Si vous regardez la feuille de pointage, ça s'explique beaucoup, a affirmé Julien au sujet de l'inefficacité des meilleurs éléments de l'équipe à l'attaque. Il n'y a pas beaucoup de lancers de ces joueurs-là — même en avantage numérique. Pour gagner, nos meilleurs joueurs doivent être nos meilleurs joueurs.»

À son huitième départ d'affilée, Lindgren a bloqué 26 rondelles tandis que Ben Bishop a réalisé 29 arrêts.

L'absence de Weber a été confirmée quelques minutes avant le début de la rencontre. Brandon Davidson a remplacé Weber dans l'alignement.

Le vétéran défenseur a participé à l'entraînement matinal mardi, mais pas à l'échauffement d'avant-match.

Weber avait retraité au vestiaire quelques minutes avant la fin de la séance d'entraînement lundi. Lors de sa rencontre avec les médias avant de s'envoler en direction de Dallas, Julien ne savait pas ce qui pouvait ennuyer Weber.

Weber, qui totalise 13 points en 20 rencontres, rate donc un deuxième match en près de deux semaines.

Le 9 novembre dernier, il avait été tenu à l'écart du jeu contre le Wild du Minnesota, là encore à cause d'une blessure au bas du corps. On ne sait pas si ces absences sont liées à la même blessure.

Les hommes de Claude Julien reprennent le collier dès mercredi soir alors qu'ils rendront visite à P.K. Subban, Alexei Emelin et les Predators de Nashville.