BIEN-ÊTRE

Ce jeu viral met en vedette une femme noire qui ne veut pas qu'on touche ses cheveux

Momo Pixel a créé «Hair Nah» parce qu'elle en avait marre que les gens touchent ses cheveux.

22/11/2017 10:11 EST | Actualisé 22/11/2017 10:15 EST
Momo Pixels

Tout le monde a besoin de sa bulle, et quand on a une texture de cheveux particulière, ce n'est pas si simple.

Nombre de noirs se font toucher les cheveux - quand on ne leur demande pas de les toucher... surréaliste?!

La chanson Don't Touch My Hair de Solange est à ce sujet, et c'est aussi pour cette raison qu'a été créé le jeu vidéo Hair Nah.

Vous pouvez jouer à Hair Nah gratuitement en ligne et pour l'avoir essayé, c'est amusant tout en étant politique. Le jeu est rapidement devenu viral depuis son lancement le 15 novembre dernier.

Le jeu de voyage met en scène Aeva, une femme noire qui aime voyager mais qui en a marre de se faire toucher les cheveux par des étrangers.

HAIR NAH

Vous pouvez choisir la couleur de la peau du personnage ainsi que sa coiffure.

HAIR NAH

Vous pouvez aussi choisir sa destination (Osaka, La Havane ou Santa Monica). Ensuite, vous avez 30 secondes pour cliquer sur le plus de mains (blanches) que vous pouvez afin qu'Aeva attrape son vol à temps.

HAIR NAH

Le jeu est une création de Momo Pixel, 27 ans, une conceptrice de pixels et directrice artistique à Wieden+Kennedy.

Lol all my pics are weird. But here is an 8 foot by 2 black sailor moon I made.

Une publication partagée par Momo Pixel (@momopixels) le

Après avoir eu l'idée du jeu, elle en a parlé à son employeur, qui a été tellement compréhensif qu'elle a pu monter le jeu pendant ses heures de travail. «La raison pour laquelle le jeu est aussi beau et qu'il fonctionne aussi bien est parce que j'ai pu le faire avec mes collègues. Ça m'a pris presque 10 mois - j'ai eu l'idée en février», explique-t-elle.

Pixel raconte qu'elle a voulu créer le jeu parce que souvent face à la curiosité des gens qui voulaient toucher ses cheveux, elle ne savait pas comment réagir et se sentait obligée de se taire.

«C'est tellement difficile d'être une femme noire dans ce monde, de s'aimer et de ne pas se concentrer sur ce que les gens disent à propos de nos peaux ou de nos vies. Ça prend beaucoup de temps pour faire nos cheveux - tu ne peux pas juste les toucher et les défaire», raconte-t-elle au magazine.

Pixel espère que ce jeu va rendre la vie plus facile à celles et ceux qui doivent faire face à cette situation.

On adore l'approche de Pixel qui a utilisé sa créativité pour parler d'une problématique bien réelle!