BIEN-ÊTRE

11 raisons qui prouvent que les enfants du milieu sont les meilleurs

La revanche des enfants du milieu!

22/11/2017 13:16 EST | Actualisé 22/11/2017 13:16 EST
Pinterest

Ne laissez pas vos frères ou soeurs plus vieux ou plus jeunes vous dire le contraire: par rapport à l'ordre de naissance, la meilleure place est au milieu.

Ci-bas, plusieurs enfants du milieu fiers partagent les raisons pour lesquelles ils sont chanceux d'avoir cette place dans la famille.

1. Ils vivent une expérience complète.

«Vous êtes une petite soeur tout en étant une grande soeur. Et pendant que vous grandissez, vous avez deux meilleures amies, une qui vous encourage et une qui vous garde jeune.» - Shelby Postma

COURTOISIE DE SHELBY POSTMA
De gauche à droite: Courtney, Sara, et Shelby.

2. Ils donnent et reçoivent des conseils

«Je suis au milieu de cinq enfants. J'aime ça parce que je peux admirer mes deux frères et soeurs plus vieux mais je peux aussi être un modèle pour les plus jeunes. C'est rassurant de savoir que vous n'êtes pas seul lorsque les plus vieux partent parce qu'il y en a des plus jeunes qui restent avec vous. En plus, les plus vieux peuvent vous aider à vous préparer à l'université et pour la vie.» - Michael Miller

COURTOISIE DE CAROLYN MILLER
De gauche à droite: Kevin, la mère Carolyn, Michael, Cat et Elizabeth. Leur grande soeur était à l'université à ce moment-là.

3. Ils s'en tirent avec beaucoup plus.

«En tant qu'enfants du milieu, mes parents étaient toujours trop occupés à se demander dans quel genre de pétrin se trouvait mon petit frère ou à garder mon grand frère hors des difficultés. Donc par défaut, j'ai été celui qui a eu un peu plus de liberté. Même en tant que jeune adulte, je suis parti en voyage à Los Angeles, en Europe et aux Caraïbes tout seul, pour l'annoncer à mes parents seulement après coup.» - Sebastien Gaudin, blogueur à The Gay Bestie.

4. Le fait de recevoir moins d'attention les rend plus fort.

«Être l'enfant du milieu a une mauvaise réputation parce que vous n'avez pas toujours la même attention des parents qu'un frère ou soeur plus jeune ou plus vieux. J'ai toujours vu ça de façon positive pour deux raisons: en grandissant, j'ai trouvé que j'étais ni mise sur un piédestal comme mon grand frère l'a été - ni couvée comme les plus jeunes. Ça m'en rendue plus forte.» - Gigi Engle, auteure et éducatrice sexuelle.

COURTOISIE DE GIGI ENGLE
De gauche à droite: John, Scarlett, Gigi, Clyde, papa et maman, qui tient Chloé.

5. Ils deviennent des experts en compromis.

«Dans ses premières années, l'enfant du milieu réalise que le chemin vers l'harmonie (c'est-à-dire l'amour parental) est le compromis et la collaboration. Si vous voulez déplacer des montagnes, gagner du terrain, ou ajouter de la joie à votre famille, projet, ou vie, trouvez un enfant du milieu. Ils sont des éternels optimistes. Et ils savent qu'être autoritaire et dégradant envers les autres ne les mènera pas loin.» - Heidi Legg, fondatrice de The Editorial.

COURTOISIE D'HEIDI LEGG
Heidi est au centre dans le manteau rouge à capuche. Sa petite soeur est à côté d'elle avec le manteau à carreaux et sa grande soeur est la deuxième de la droite.

6. Ils blâment une bévue sur le syndrome de l'enfant du milieu.

« On peut agir de façon complètement folle et s'en tirer parce qu'on a le syndrome de l'enfant milieu, c'est-à-dire le sentiment commun d'exclusion que tous les enfants du milieu ressentent. J'ai utilisé l'excuse environ 95% de ma vie et ça marche.» - Stephanie Bicchetti.

COURTOISIE DE STEPHANIE BICCHETTI
De gauche à droite: Stephanie, Erica et Brittany.

7. Ils sont le centre calme de la famille.

«La plupart du temps, les enfants du milieu sont le centre calme de la famille, le médiateur. L'enfant du milieu n'est pas trop extrême, mais parfaitement dans le milieu.» - Phoebe Fox, auteure de la série Breakup Doctor.

8. Ils sont toujours au centre des photos.

«Je me rappelle que lorsqu'on prenait des photos, je me retrouvais automatiquement au centre. Ma mère pensait que ce n'était pas juste parce qu'elle voulait que mon petit frère ait son tour dans le milieu, mais si elle ne voulait pas que je sois dans le milieu, elle n'aurait pas dû m'avoir en deuxième, n'est-ce-pas?» - Hope Evans.

COURTOISIE D'HOPE EVANS
De gauche à droite: Shawn, Hope, et Paul.

9. Ils peuvent voler des vêtements de plusieurs garde-robes.

«Le moment où vous n'avez rien à mettre donc vous pouvez voler des vêtements du garde-robe à votre soeur? C'est l'histoire de ma vie. Il y a de ces moments où j'étais heureuse d'être l'enfant du milieu. Avoir deux soeurs, une plus vieille et une plus jeune, est une bénédiction. Avec la différence d'âge entre ma plus grande et ma plus petit soeur, le fait d'être au milieu m'a permis de fouiller dans les deux garde-robes. L'inconvénient, c'est que si quelque chose manquait, elles savaient que c'était moi.»-Jessica Almeida

COURTOISIE DE JESSICA ALMEIDA
De gauche à droite: Juliana, Jessica et Alexandra.

10. Ils sont des perfectionnistes.

«Le fait d'être un enfant du milieu a fait de moi la perfectionniste classique! Pour me faire remarquer, j'ai dû en faire plus et aller plus loin que je ne le pensais possible. J'ai appris à aller aussi vite que mes grands frères sur leurs vélos, et à être aussi bonne dans les jeux de société. J'allais faire ce qu'ils faisaient aussi bien qu'eux. Et j'ai aidé les enfants plus jeunes, par exemple: à les nourrir, à les changer et à leur chanter des berceuses. La détermination m'a aidée à tout faire.» - Kathy Walsh

COURTOISIE DE KATHY WALSH
Dans le sens des aiguilles d'une montre: Marianne, Kathy, Michael, Tommy, et Terry, qui tient Patrick. (Le plus jeune fils: Eddie, n'était pas encore né.]

11. Ils sont des originaux.

«Le fait que les enfants du milieu peuvent passer sous le radar leur permet de se concentrer sur ce qu'ils veulent et ainsi faire des choix qui sont bons pour eux.» - Colleen Bordeaux

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.