POLITIQUE

Une moitié de comité exécutif pour la mairesse de Longueuil

Un casse-tête pour Sylvie Parent.

21/11/2017 12:59 EST | Actualisé 21/11/2017 13:00 EST
Olivier Robichaud

La nouvelle mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, se retrouve avec seulement deux élus pour l'épauler au sein du comité exécutif. Deux autres postes restent vacants malgré des offres au parti d'opposition Longueuil Citoyen.

Mme Parent a été élue mairesse avec une faible marge de 110 voix le 5 novembre. C'est toutefois le parti de son opposante, Josée Latendresse, qui a obtenu la majorité 17 sièges au conseil municipal.

La nouvelle mairesse a nommé Éric Beaulieu et Monique Bastien à son comité exécutif. Elle affirme qu'elle réserve les deux postes vacants pour des élus de Longueuil Citoyen et d'un troisième parti, Option Longueuil.

«La population de Longueuil s'attend à ce que ses élus travaillent en harmonie au sein des différentes instances de la Ville de manière à ce que les dossiers avancent et que les projets puissent aller de l'avant. C'est pourquoi je tiens à faire une place à tous les élus afin de rechercher le consensus et de prendre des décisions réfléchies dans l'intérêt des citoyennes et des citoyens», dit-elle.

Or, il semblerait que les négociations avec les élus de l'opposition achopperaient. Selon l'attaché de presse de Mme Latendresse, plusieurs élus de sa formation ont été approchés individuellement, mais Longueuil Citoyen préférerait des négociations plus formelles entre les formations politiques de Mmes Parent et Latendresse.

«On a fait une demande en ce sens. On a invité la mairesse à une rencontre pour discuter des nominations, mais c'est resté lettre morte», affirme Francis Dubreuil.

Les deux politiciennes ne s'entendent toutefois pas du tout. Toutes deux issues du parti de l'ex-mairesse Caroline St-Hilaire, Action Longueuil, elles se sont affrontées dans une course à la chefferie où Mme Parent a été élue encore une fois par une courte majorité. Mme Latendresse et huit élus d'Action Longueuil ont ensuite claqué la porte du parti pour fonder Longueuil Citoyen.

Mme Latendresse songe toujours à contester la validité de l'élection en Cour supérieure. La semaine dernière, un recomptage judiciaire devant la Cour du Québec a confirmé la victoire de Mme Parent.

La première séance publique du conseil municipal de Longueuil aura lieu ce soir. Plusieurs nominations importantes sont prévues, dont le maire suppléant et les membres de la commission du budget. Longueuil Citoyen, qui détient 9 des 17 sièges, pourrait choisir de mettre des bâtons dans les roues de Mme Parent.

Les fidèles de Mme Latendresse, indépendants à l'époque, avaient joué le même tour à l'ex-mairesse Caroline St-Hilaire en avril dernier. Ils avaient remplacé la mairesse suppléante d'alors par l'un des leurs, Jacques E. Poitras.