NOUVELLES

Un kamikaze de Boko Haram fait au moins 50 morts

Il s'agit d'une des attaques les plus meurtrières des dernières années dans cette région.

21/11/2017 09:38 EST | Actualisé 21/11/2017 09:38 EST

Au moins 50 personnes ont été tuées mardi quand un adolescent s'est fait exploser dans une mosquée du nord-est du Nigeria.

Il s'agit d'une des attaques les plus meurtrières des dernières années dans cette région.

Un porte-parole de la police a prévenu que le bilan est incertain puisque plusieurs victimes ont été transportées vers l'hôpital.

L'attentat n'a pas encore été revendiqué, mais les soupçons se tournent vers le groupe jihadiste Boko Haram, qui s'est rendu coupable d'une multitude d'attaques similaires au fil des ans.

Boko Haram utilise de plus en plus d'adolescents et de jeunes femmes comme kamikazes, dont plusieurs qui avaient été kidnappés.

La police a dit que le jeune homme s'est mêlé aux fidèles avant de se donner la mort.

L'insurrection de Boko Haram a fait plus de 20 000 morts et s'est propagée aux pays voisins du Nigeria, chassant des millions de personnes de chez elles et créant une des pires crises humanitaires de la planète.

VOIR AUSSI:

Ce que vous devez savoir sur Boko Haram