POLITIQUE

La nouvelle mairesse de Longueuil impuissante devant ses opposants

L'opposition officielle a montré que c'est elle qui détient les rênes du pouvoir.

22/11/2017 06:09 EST | Actualisé 22/11/2017 12:59 EST
Olivier Robichaud

Le ton est donné pour les prochaines années à l'hôtel de ville de Longueuil. La nouvelle mairesse Sylvie Parent, minoritaire, a essuyé plusieurs revers mardi lors de la première réunion du conseil municipal. Le parti de sa rivale Josée Latendresse lui a imposé plusieurs décisions réduisant son pouvoir au sein de l'appareil municipal.

L'opposition officielle, formée des élus de Longueuil Citoyen, a montré que c'est elle qui détient les rênes du pouvoir, même si sa chef a perdu la course à la mairie.

Xavier Léger, nommé chef de l'opposition puisque Mme Latendresse n'a pas été élue, a notamment réclamé que Jacques E. Poitras soit maire suppléant. Le parti de Mme Parent, Action Longueuil, proposait pourtant un de ses collègues de Longueuil Citoyen, Jonathan Tabarah.

Le maire suppléant remplace la mairesse dans ses fonctions lorsque celle-ci est indisponible.

Commissions remaniées

En plus du maire suppléant, Longueuil Citoyen a imposé son choix comme président du conseil et a nommé une Commission des finances formée de quatre de ses membres contre un seul pour le parti de Mme Parent. À cela s'ajoute le chef d'Option Longueuil, Robert Myles.

Mme Parent avait pourtant suggéré une Commission des finances de trois membres issus des trois formations politiques et des trois arrondissements de Longueuil.

Mme Parent a aussi souligné que la Ville avait réduit le nombre de membres des commissions en 2009 afin d'économiser 1 M$ en salaires aux élus.

«Nous devons nous assurer de travailler dans l'intérêt des citoyens. Je ne suis pas certaine que c'est le cas ici», a-t-elle lancé.

«On veut nous faire la morale? Il y quatre ans, on m'a tassé des commissions, on a tassé M. Poitras, on a tassé M. Myles», a répliqué le conseiller Jacques Lemire, qui siégeait comme indépendant sous l'administration de Caroline St-Hilaire, dont est issue Mme Parent.

Par ailleurs, aucun membre d'Action Longueuil ne représentera la ville-centre au sein de la Commission du budget de l'agglomération de Longueuil, qui comprend les villes liées de Brossard, Saint-Lambert, Boucherville et Saint-Bruno-de-Montarville.

Josée Latendresse, employée?

Longueuil Citoyen a aussi confirmé que Josée Latendresse obtiendra un poste d'employée politique. Il s'agirait d'une façon de rester à l'hôtel de ville même si elle n'est pas élue.

Mme Latendresse deviendra la chef de cabinet de M. Léger. Dans les faits, ce sera tout de même elle la patronne.

«L'ensemble du caucus reconnaît toujours le leadership de Mme Latendresse», affirme l'attaché de presse de cette dernière, Francis Dubreuil.