NOUVELLES

Le Bloc québécois dénonce le port du kirpan dans les avions

Transports Canada autorise les petites lames de couteau de six centimètres ou moins pour se conformer aux pratiques internationales.

20/11/2017 16:58 EST | Actualisé 20/11/2017 16:59 EST
Getty Images

Des voix s'élèvent contre une nouvelle directive de Transports Canada qui autorise le port du kirpan à bord des vols intérieurs et internationaux.

Transports Canada a annoncé il y a deux semaines des modifications à liste des articles interdits pour les passagers aériens qui entreront en vigueur le 27 novembre.

Il autorisera ainsi les petites lames de couteau de six centimètres ou moins pour se conformer aux pratiques internationales. Elles demeureront interdites pour les vols à destination des États-Unis.

Il sera ainsi possible pour les sikhs de porter leur kirpan, un couteau cérémonial, à bord d'un grand nombre de vols à partir des aéroports canadiens.

Les lames de rasoir et couteaux rétractables demeureront interdits à bord de tous les vols.

Le Bloc québécois a dénoncé cette nouvelle mesure lors de la période des questions, lundi, en accusant le gouvernement de faire passer la religion avant la sécurité.

Le ministre des Transports, Marc Garneau, a répondu qu'il s'agissait de petites lames qui ne seront pas plus longues qu'un grand trombone et que cette mesure touchait tous les passagers incluant ceux qui transportent avec eux des couteaux de poche.

Lorsqu'elle a été rendue publique, cette modification avait été saluée par la World Sikh Organization qui militait pour que les petits kirpans soient autorisés à bord des vols en provenance du Canada.

Il sera également interdit de transporter plus de 350 ml de substances granulaires, comme de la poudre pour bébé et des sels de bain, dans les bagages à main. Cette interdiction ne touchera pas les préparations pour nourrissons, les protéines en poudre, le thé et le café.