POLITIQUE

Des manifestants expulsés par la police devant Barrette

Quelques dizaines d'entre eux ont donc fait bruyamment irruption à l'intérieur de la salle où le ministre Barrette devait prendre la parole.

20/11/2017 15:51 EST | Actualisé 20/11/2017 15:52 EST
The Canadian Press Images

Les policiers sont intervenus, lundi à Montréal, pour expulser des professionnels du gouvernement qui étaient venus manifester à l'intérieur de la salle où devait prendre la parole le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, eux qui n'ont toujours pas de convention collective.

Le Syndicat des professionnels du gouvernement du Québec (SPGQ) est l'un des rares syndicats des secteurs public et parapublic à n'avoir toujours pas renouvelé sa convention collective avec le gouvernement du Québec depuis le 31 mars 2015.

Quelques dizaines d'entre eux ont donc fait bruyamment irruption, lundi, à l'intérieur de la salle où le ministre Barrette devait prendre la parole, devant les membres de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Ils ont scandé un slogan disant que face à la «collusion, l'expertise est la solution». Des policiers les ont escortés à l'extérieur de la salle; ils sont restés quelques minutes dans le corridor à protester bruyamment.

Au cours d'une entrevue, Véronique Jannard, représentante du SPGQ, a affirmé que la manifestation visait à rappeler à l'ensemble des ministres qu'ils devaient reconnaître l'expertise de leurs professionnels et que si Québec avait eu assez d'argent pour les médecins et pour soutenir Bombardier, il se devait de mieux rémunérer ses professionnels.