NOUVELLES

La maison où sont nées les jumelles Dionne déménage

La démolition a été évitée de justesse.

19/11/2017 09:45 EST | Actualisé 20/11/2017 08:16 EST

La maison où sont nées les jumelles Dionne a survécu à un périlleux voyage dans les rues sombres et enneigées d'une ville du nord de l'Ontario, dimanche, après avoir été une fois de plus déracinée et remorquée vers un nouvel emplacement.

Une poignée d'admirateurs se sont rassemblés avant l'aube afin de voir la maison de bois historique, maintenant séparée en deux morceaux attachés sur des camions, rouler tranquillement vers sa destination dans le centre-ville de North Bay.

Le trajet de deux kilomètres a été parcouru en environ une heure, moins que le temps prévu par les organisateurs, et ce, en dépit de la neige.

L'équipe chargée du déménagement a transporté le bas de la maison jusqu'au site et déposé le toit un peu plus loin. Ce dernier sera réinstallé lundi.

Planet News Archive via Getty Images

Ed Valenti, le président du groupe les Amis du musée de la maison des soeurs Dionne, est arrivé à 6 h 30 pour voir la modeste résidence accomplir son périple.

"C'est le jour du déménagement, c'est notre grand jour. De toute façon, ce n'est pas comme si nous avions vraiment dormi la veille", a-t-il commenté.

Ce déménagement est le résultat d'une campagne d'un an menée par des résidants pour que la maison demeure à North Bay, une initiative qui a été lancée après que les autorités municipales eurent proposé de transférer la maison dans une ville voisine et de remettre tous les objets qui y sont reliés à des musées et des universités.

Les deux jumelles encore vivantes, Cécile et Annette, ont accordé leur soutien à cette campagne, faisant valoir que la Ville de North Bay avait l'obligation morale de protéger la maison et son héritage.

Carlo Tarini, un porte-parole des deux soeurs âgées de 83 ans, a déclaré que celles-ci étaient fières de voir ce morceau du patrimoine national préservé et reconnaissantes envers les personnes ayant milité pour le sauver.

Selon M. Tarini, les deux dames espèrent toutefois que les gouvernements fourniront un financement régulier afin que la maison soit rouverte au public et puisse continuer de servir de musée.

La Ville de North Bay a récemment rejeté une demande de subvention et le groupe les Amis du musée de la maison des soeurs Dionne a annoncé qu'il se tournerait vers les autorités provinciales et fédérales.

Cécile et Annette, qui habitent à Montréal, veulent se rendre à North Bay afin d'assister à l'inauguration du musée, dont la date n'a pas encore été fixée, a ajouté leur porte-parole.

Les Amis du musée de la maison des soeurs Dionne souhaitent ouvrir le musée d'ici le 1er juin, mais soulignent que cela dépendra de ses finances.

La naissance des quintuplées en 1934 a été présentée comme un miracle médical et a fait les manchettes partout à travers le monde.

Plusieurs ont tenté de tirer profit de la popularité des jumelles, dont le gouvernement de l'Ontario, qui les a retirées de leur famille et transformées en attraction touristique pendant les neuf premières années de leur vie.

Les fillettes ont attiré une multitude de visiteurs dans la région, stimulant l'économie locale et générant des revenus de quelque 500 millions $ pour la province.

Située dans le village de Corbeil, la maison où elles ont vu le jour a été achetée par la Ville de North Bay et transportée jusque-là en 1985 puis transformée en un musée consacré à l'histoire de la famille.

Le Musée Dionne a fermé ses portes en 2015 après que la chambre de commerce de North Bay eut cessé de l'administrer. Les difficultés pour trouver un autre gestionnaire ont poussé certains dirigeants municipaux à proposer que la maison soit déménagée dans la ville voisine de Strong.

Opposé à cette suggestion, un groupe de résidants a fait pression sur le conseil municipal pendant des mois jusqu'à ce que ce dernier vote pour conserver la maison à North Bay.